Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Quinze jeunes filles des quatre coins de la ville ont marché ensemble pour faire tomber les barrières et acquérir de l’autonomie.

Très belle initiative du service jeunesse et sport de la ville dont l'adjoint au Maire est M Sébastien PERROTEL.

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Victor Tassel|23 août 2017, 17h40

Quinze jeunes filles des quatre coins de la ville ont marché ensemble pour faire tomber les barrières et acquérir de l’autonomie.

Elles sont quinze « marcheuses roses » à avoir arpenté les sentiers du Pays basque la semaine dernière. Âgées de 14 à 17 ans, les jeunes filles de Colombes rentrent tout juste d’un « trek féminin » organisé par le service de la jeunesse et des sports de la ville.

A l’aide de leur bâton de randonnée et équipée de coupe-vent roses, elles ont parcouru soixante kilomètres en trois jours, en passant par Saint-Jean-de-Luz, Biarritz ou Hendaye (Pyrénées-Atlantiques). « C’est un rythme différent de la marche quotidienne, mais finalement, ce n’était pas trop dur », raconte Inès, 17 ans, qui pratique l’athlétisme depuis ses six ans.

Pour les moins sportives, une « préparation physique et mentale » a eu lieu, au début du mois, sur l’île de Groix, en Bretagne. « Cela a permis de créer un groupe et de leur apprendre à gérer leur souffle, se servir des bâtons de randonnées… », détaille Mohammed Kabili, l’un des trois accompagnateurs.

« On a appris à vivre en communauté »

Outre l’entraide, le groupe avait une méthode un peu particulière pour tenir la cadence malgré la fatigue et les jambes lourdes. Sous la forme du téléphone arabe. « L’accompagnateur en tête de file faisait passer un mot, comme motivation. Celle qui ne le disait pas devait faire dix pompes, rigole Inès. Ce n’est arrivé qu’une fois. »

Après trois jours de marche, la fin du trek est arrivée. Les adolescentes ont alors pu profiter de deux jours libres. Visite de San Sebastián (Espagne) et Bayonne, initiation au catamaran, bouée tractée par un bateau… « Nous leur avons laissé choisir ce qu’elles souhaitaient faire. Nous voulons leur laisser de la liberté pour les responsabiliser », souligne Mohammed.

Il a donc fallu que tout le monde se mette d’accord, y compris pour choisir le lieu du dîner. Et, pour les quinze jeunes filles, issues de tous les quartiers de la ville « pour garantir une mixité », ce n’était pas toujours simple. « On a appris à vivre en communauté et à trouver un point d’entente. Cela s’est bien passé et je me suis fait quatre nouvelles copines », se réjouit Inès.

« Valoriser les filles »

Ce trek, à l’instar du « challenge vélo » réalisé chaque année par des jeunes du Petit-Colombes, a une dimension sociale, en plus de l’aspect sportif. « L’objectif est de valoriser les filles. Elles se censurent souvent dans les activités sportives, regrette Mohammed. Celle-ci leur est dédiée et elle leur redonne confiance. » Une première édition avait eu lieu l’année dernière dans les Vosges.

L’opération sera reconduite l’année prochaine. Inès, qui fêtera ses 18 ans dans un mois, ne pourra pas y participer. Ce n’est ouvert qu’aux 14-17 ans. « Je suis dégoûtée, souffle la lycéenne. J’aurai adoré recommencer et découvrir d’autres paysages. »

Victor Tassel  leparisien.fr

 

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Quinze jeunes filles des quatre coins de la ville ont marché ensemble pour faire tomber les barrières et acquérir de l’autonomie.