Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : les incroyables comestibles débarquent

Colombes, samedi. Plusieurs habitants se sont spontanément réunis, autour de Philippe Leblanc, président du conseil de quartier, pour achever l’installation de la jardinière rue Wiener. LP/David Livois

 

Après le marché bio, les incroyables comestibles. Le quartier des Vallées à Colombes poursuit sa métamorphose. A la demande du conseil de quartier, des bacs ont été installés ce samedi sur trois sites communaux non exploités : rue Wiener, rue du commerce et à la Coulée Verte. « C’est un quartier discret, pour ne pas dire mort, souffle Philippe Leblanc, président du conseil de quartier qui y vit depuis 1950. Nous voulons le redynamiser, faire ressortir les habitants. Que les gens se rencontrent, échangent… ».

Cette expérience, née en Angleterre, consiste à mettre à disposition gratuitement des petits potagers pour faire pousser des fruits et légumes en milieu urbain. La fabrication et l’entretien des bacs, accessibles à tous, dépendent directement des participants. « Nous voulons que les habitants se réapproprient la culture urbaine et qu’ils s’impliquent dans la ville », assure Nadia Frontigny, adjointe à la démocratie locale.

Et ça marche ! Samedi, un petit groupe s’est spontanément réuni pour achever l’installation de la jardinière de la rue Wiener. « L’idée du tout participatif est très séduisante, lâche Nathalie, marteau à la main. Cela permet de créer du lien social avec les gens du coin, d’aller bien au-delà des simples rapports cordiaux de voisinage. » « On sent un véritable enthousiasme autour de ce projet, confirme Céline, une autre mère de famille du quartier. Chacun manifeste une réelle envie d’apporter sa pierre à l’édifice. »

 

 

Des légumes ont déjà été plantés dans les bacs de la rue du Commerce. Charge maintenant aux habitants de conserver leurs espaces sur le long terme. « Nous ne sommes pas à l’abri d’un abandon, avoue Philippe Leblanc. Nous avons établi un planning pour s’assurer du bon fonctionnement. Sur chaque site, nous avons essayé de doubler les postes pour réduire le risque. »

Cette expérience arrive quelques semaines après le déménagement forcé de l’Agrocité, qui a les mêmes principes de culture urbaine et de potager participatif, vers Gennevilliers. Paradoxal ? « L’Agrocité bloquait le réaménagement des Fossés-Jean, justifie Nadia Frontigny. Et à l’inverse des incroyables comestibles, ce n’était pas un projet directement porter par les habitants ».

 

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Victor Tassel et David Livois|01 mai 2017, 11h10

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes : les incroyables comestibles débarquent
Colombes : les incroyables comestibles débarquent
Colombes : les incroyables comestibles débarquent
Colombes : les incroyables comestibles débarquent
Colombes : les incroyables comestibles débarquent
Colombes : les incroyables comestibles débarquent

Colombes : les incroyables comestibles débarquent