Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : écrivains… en CM 2 !

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Victor Tassel|24 mars 2017, 16h21

Colombes, jeudi. Chaque année, Florence Akakpo fait écrire un livre de jeunesse à ses élèves de CM 2. 

 

es écrivains en herbe. Jusqu’à ce lundi, quatre livres jeunesses, écrits par des élèves de CM 2 de l’école Lazare-Carnot et de 4e du collège Marguerite-Duras, à Colombes, sont exposés au Salon du livre à Paris. Des ouvrages tout droit issus d’ateliers d’écriture menés par l’écrivain local Fabrice Guillet. « C’est important pour moi de transmettre ma passion, assure l’écrivain. J’ai toujours aimé travailler avec les jeunes. »

Le projet, lancé en 2012, est le fruit d’une première expérience en lien avec Florence Akakpo, professeur à l’école Lazare-Carnot. L’enseignante était alors à l’école Charles-Péguy et pratiquait de simples ateliers d’écriture avec l’écrivain. Lors de son transfert dans sa nouvelle école, elle recontacte l’auteur pour continuer et approfondir le projet. Et ils décident d’écrire un vrai livre avec l’ensemble de la classe. « Cela permet d’aborder l’écriture autrement. Les enfants devaient avoir un but, cela donne du sens à ce qu’ils font. Et ils sont plus motivés », sourit Florence Akakpo.

Résultat, chaque année, ses élèves de CM 2 prennent la plume et publient un ouvrage. Avec un sujet et une méthode différente à chaque fois, comme de revisiter le conte d’Hansel et Gretel ou d’imaginer une histoire autour d’un téléphone portable. Cette année, ils sont regroupés par groupe de deux ou trois et écrivent chacun une histoire autour du thème de « la chaise ». « Au début, on se dit qu’on ne va jamais y arriver. Faire un livre, c’est énorme, s’exclame Théa. Mais quand on est dedans et qu’on continue dans l’histoire, on y prend goût. » Si tous avouent prendre « du plaisir » à la rédaction, il y a un moment moins agréable. « Quand on doit corriger, on s’ennuie » soupire Antoine. Son camarade Joachim acquiesce : « c’est vrai que corriger les fautes c’est énervant ».

 

Les manuscrits étant terminés depuis les vacances de Noël, les jeunes auteurs s’attellent maintenant à dessiner et tourner des vidéos pour enrichir leur livre numérique. Pour ce qui est du livre physique, il sera proposé par les éditions du Lamantin, pour laquelle Fabrice Guillet travaille également, avant la fin de l’année scolaire. « Vous devriez voir la réaction des élèves quand ils ont le livre en main, c’est génial », se réjouit l’auteur. Une forme de « reconnaissance » pour le travail réalisé par les enfants. « Ecrire un livre, on ne le fait pas tous les jours en primaire, sourit Charlotte. Moi je suis super fière de faire partie de cette classe ! »

 

  leparisien.fr

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes, jeudi. Chaque année, Florence Akakpo fait écrire un livre de jeunesse à ses élèves de CM 2.

Colombes, jeudi. Chaque année, Florence Akakpo fait écrire un livre de jeunesse à ses élèves de CM 2.