Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

LES PARENTS PRIS EN OTAGE PAR LES ELUS DE COLOMBES DE L'UMP ET DU CENTRE : EXPLICATION SUR LE "Repas Réservé"

19 Août 2014, 17:49pm

Publié par FAUBEAU lionel

colombes courrier restauration scolaire
colombes courrier restauration scolaire

LES PARENTS PRIS EN OTAGE PAR LES ELUS DE COLOMBES DE L'UMP ET DU CENTRE : explications sur le "Repas Réservé"

C'est par un courrier envoyé pendant les vacances scolaires, toujours dans la précipitation, que Mesdames Nicole GOUETA et Leila LEGHMARA s'expliquent sur la mise en place de la nouvelle facturation des repas scolaires.

Pour faire simple : les parents paient les repas "réservés" lors de l'inscription au Contrat municipal de rentrée scolaire.

Donc même si l'enfant ne mange pas son repas "réservé", la facturation tombera sauf...certificat médical pour cause de maladie (uniquement).

Le courrier explique, chiffres à l'appui, que le gâchis à un coût, que la ville va faire des économies et que cela s'inscrit dans le cadre de l'année européenne contre le gaspillage alimentaire.

C'est ce que l'on appelle regarder le problème par le "petit bout de la lorgnette".

La véritable question à se poser est : pourquoi tout ce gâchis ?

or, les élus ne justifient pas le nombre de repas servis tous les jours par rapport à ceux qui ne sont pas consommés ? J'ai bien dit "consommés" et pas "jetés" car l'enfant ou l'enseignant n'ont pas trouvés le repas à leur goût !

Sachant, que tous les matins le personnel des écoles, du centre de loisirs et donc de la Mairie ont une assez bonne vision des repas à servir le midi, le gâchis peut donc être évité.

S'agit-il d'une mauvaise gestion municipale des repas ?

Les repas servis sont t-ils bons ?

Dommage que les élus UMP et du CENTRE ne se posent pas ces simples questions. Il est plus facile de prendre en otage les parents en leurs faisant payer cette absence de gestion de nourriture.

Le vrai problème est que si les repas ne sont pas "bons" le gâchis continuera comme avant.

Solutions :

1) Mettre en place rapidement un sondage auprès des établissements scolaires pour évaluer directement auprès des familles et des enseignants la qualité des repas (goût, variété, qualité).

2) Mettre en place (comme je l'ai déjà proposé dans un précédent article), une borne électronique, dans chaque établissement, avec une identification par carte à puce permettant de gérer en temps réel, au moment de l'ouverture du matin, le nombre de repas à prévoir pour le midi = meilleure gestion des repas et donc des coûts pour les familles et de la Mairie (donc nous ).

Lionel FAUBEAU

Président de l'association

site internet : www.lecolombesquejaime.fr

mail : lecolombesquejaime@free.fr

Commenter cet article

sylvie 05/09/2014 15:01

tout à fait d'accord c'est honteux!!