Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

Hauts-de-Seine - COLOMBES : les usagers de « Parcs-courons » gardent espoir

13 Juin 2016, 18:00pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

Hauts-de-Seine - COLOMBES : les usagers de « Parcs-courons » gardent espoir
Hauts-de-Seine - COLOMBES : les usagers de « Parcs-courons » gardent espoir

Hauts-de-Seine - COLOMBES : les usagers de « Parcs-courons » gardent espoir

Nous apprenons qu'un rendez vous est prévu avec le Député Alexis BACHELAY le 16 juin 2016 afin de permettre à cette association, dont plusieurs adeptes se trouvent sur notre ville de Colombes, de trouver une solution favorable à la poursuite de l'activité.

En parallèle , il semble que la Mairie étudie la possibilité de prendre en charge la perte de la subvention .

A suivre ...

« Ca me panique à l’idée que ça s’arrête… », lâche Joëlle, participante assidue de « Parc-courons ». Le conseil départemental, qui avait lancé, il y a vingt-deux ans, ce dispositif de remise en forme dans les neuf parcs départementaux des Hauts-de-Seine, a décidé d’y mettre fin. Alors, ce samedi matin, lors de l’avant-dernière séance dans le parc de Sceaux, le sujet est sur toutes les lèvres des participants, en jogging et baskets. « Chaque week-end, après la semaine de travail, c’est une bulle d’oxygène de venir ici. On veut tous que ça continue », fulmine Catherine, qui a lancé deux pétitions - une en ligne et une sur papier - qui, cumulées, flirtent aujourd’hui avec les mille signatures.

Avec ce dispositif, le grand public avait accès à des séances de sport en plein air, encadrées par des éducateurs professionnels et gratuites. « Je n’ai pas les moyens de m’inscrire dans une salle de sport. Je ne sais pas comment je vais faire », regrette Sophie, jeune active de 35 ans.

strong>« On va se transformer en collectif de lutte »

Pour justifier la non-reconduction de « Parcs-courons », le département, qui subventionnait le programme à hauteur de 70 000 € chaque saison, pointe le nombre d’inscrits - 550 personnes en 2015-2016 - et un contexte budgétaire contraint. « On paie des impôts locaux. Pour une fois que ça nous est directement utile… », peste Sophie, une retraitée de 66 ans, qui participe depuis près de dix ans. Et puis, « le chiffre d’inscrits est bien supérieur à ce qu’on nous dit. Certains participants viennent sans s’inscrire, c’est très libre », complète Catherine.

Si l’annonce de l’arrêt du programme a été reçue amèrement par tous, l’« espoir » subsiste quand même. « On était un collectif convivial. On va se transformer en collectif de lutte », argue Yves, 75 ans. Ce lundi soir, Catherine et Joëlle doivent d’ailleurs rencontrer Patrick Devedjian, le président (LR) du département, lors de sa permanence. Et ce vendredi, Pierre Ouzoulias, conseiller départemental (Front de gauche) venu apporter son soutien aux participants du parc de Sceaux en début de séance, abordera le sujet lors de la séance publique du conseil départemental.

http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/hauts-de-seine-les-usagers-de-parcs-courons-gardent-espoir-12-06-2016-5876117.php

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Commenter cet article