Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

 

Colombes : le rapport annuel de la Cour des Comptes sur le stationnement à Colombes est stupéfiant !... Surtout la réponse de la Mairie (février 2017)

Rapport public annuel 2017 – février 2017 Cour des comptes -

www.ccomptes.fr - @Courdescomptes

 

Un seul mot d'Ordre : REPRESSION contre les automobilistes !

 

- "Il est à noter que le nombre total de places potentiel en voirie a diminué de 420 places depuis 2003"

Pour autant, le nombre de places en stationnement payant en voirie a considérablement augmenté ces dernières années. En effet, il était de 325 en 2011 et il est de 1 380 aujourd’hui .

et qui en bénéficie ? : QPARK en déléguation de service public (DSP)

- "Création de deux nouveaux parkings, un premier de 100 places livré en 2017 et un second de 450 places livrable en 2019" ;

-  "rénovation d’un parking en ouvrage de 60 places qui sera effective début 2017" (petit-colombes)

-  S’agissant de la verbalisation, la Ville a perçu environ 380 000 € en 2016. Entre 2014 et 2015, le produit des amendes a augmenté de plus de 100 000 €.

- Comme pour de nombreuses Villes, le ratio HPPJ reste faible (inférieur à 1,20) mais les différentes mesures mises en œuvre concourent à son augmentation (accroissement des contrôles, mise en place de moyens de paiement facilité, etc.)

C'EST QUOI LE HPPJ ?

Le HPPJ (heures payées par place et par jour) représente la recette journalière que chaque place de stationnement sur voirie doit obligatoirement générer. Si pour quelque raison que ce soit cette recette annuelle multipliée par le nombre de places n’était pas atteinte, nous devrons verser à chaque fois au délégataire un dédommagement financier pour compenser son manque à gagner !!!  

 

HPPJ = Un chiffre d'affaire garanti par la Mairie avec le contrat QPARK donc payé par les Colombiens !!

Imaginez que vous ouvriez à Colombes un magasin et que la municipalité vous assure par contrat que si vous n’atteignez pas le chiffre d’affaires prévu, elle vous signera un chèque chaque fin d’année, et ce pendant encore 19 ans,  pour compenser votre manque à gagner. On croit rêver ?

 

http://www.lecolombesquejaime.fr/2016/11/le-hppj-une-des-obligations-de-la-dsp-avec-q-park-qui-va-nous-couter-tres-cher.html

-  La vidéo verbalisation a été mise en place le 1er février 2015. Le système des procès-verbaux électroniques est en place et le système LAPI-VAO (Lecture Automatique des Plaques d'Immatriculation-Verbalisation Assistée par Ordinateur) est à l’étude.

la répression intensive que nous subissons désormais en matière de verbalisation du stationnement, et désormais doublée d’une vidéo verbalisation, est devenue l’obsession de la municipalité 

- La réforme de la dépénalisation et de la décentralisation du stationnement payant sur voirie, dont la mise en œuvre est fixée au 1 er janvier 2018, permettra, entre autres, de lutter plus efficacement contre la fraude au stationnement payant. Nous mettrons à profit l'année 2017 pour étudier les différents aspects induits par cette nouvelle législation,

= Plus de répression pour les Colombiens 

 

à savoir :

- les nouvelles attributions confiées à la collectivité ;

- la définition de la redevance de stationnement ;

- l'organisation des services pour assurer les missions consécutives à cette réforme.

La Ville de Colombes ne pourra que s'impliquer fortement dans ce domaine que constitue le stationnement, élément indissociable de son développement et de sa politique de déplacements urbains

 

Colombiennes , Colombiens, il va falloir mettre la main au portefeuille une fois de plus 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes : le rapport annuel de la Cour des Comptes sur le stationnement à Colombes est stupéfiant !... Surtout la réponse de la Mairie (février 2017)

Colombes : le rapport annuel de la Cour des Comptes sur le stationnement à Colombes est stupéfiant !... Surtout la réponse de la Mairie (février 2017)