Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

 

Colombes : 1 600 électeurs invités à voter pour les mauvais candidats. C'était en mars 2015 , espérons que ce "couac informatique" ne se reproduise pas pour les élections présidentielles !

>Île-de-France & Oise > Hauts-de-Seine > Colombes|16 mars 2015, 19h44|

Fâcheuse erreur d'aiguillage à Colombes. A la stupeur générale, 1 600 électeurs de la ville ont reçu les documents électoraux du canton… d'à côté ! Pour être exact, 1 200 personnes inscrites dans le canton 1, qui couvre désormais la plus grande partie de Colombes, ont été destinataires des professions de foi et des bulletins de vote du canton 2. Et à l'inverse, 400 habitants du sud de la ville, désormais rattachés à Bois-Colombes et La Garenne-Colombes, ont reçu le matériel électoral du secteur nord. De quoi rajouter encore un peu plus de confusion à un scrutin et à un redécoupage qui ne sont pas forcément très clairs pour le grand public.« Nous nous sommes aperçus de l'erreur vendredi et nous avons saisi la commission de contrôle de la propagande, explique la mairie (UMP). Ils acceptent que nous refournissions de nouvelles professions de foi. Une lettre explicative de la commission de propagande accompagnera le nouvel envoi. D'ici demain mardi, nous aurons fini la mise sous pli en mairie et tout sera fini pour mercredi, date limite fixée par la loi. »Le couac est dû à un problème informatique. « Quand il y a un redécoupage électoral, l'électeur est radié d'un côté et réinscrit de l'autre. Comme pour un changement d'adresse, explique Abdel Assouane, directeur de l'administration générale de la ville de Colombes. La nouvelle affectation est enregistrée au 31 décembre mais elle est effective au 28 février. C'est la raison pour laquelle on reçoit traditionnellement la carte électorale début mars. » Le hic, c'est que la société privée à laquelle la préfecture des Hauts-de-Seine a délégué la distribution des documents électoraux de Colombes a importé les fichiers dans le logiciel municipal dès le mois de janvier. Les listes n'étaient donc pas encore mises à jour.« L'erreur touche 1 600 électeurs sur 46 000. A l'écran, tout paraissait bon », se souvient Abdel Assouane. Il faut reconnaître que le nouveau découpage électoral ressemble à un travail de dentelle qui fait passer telle rue, tel carrefour ou telle moitié de bureau de vote de l'un des trois anciens cantons à l'un des deux nouveaux.Dans le département, cinq villes ont été redécoupées à l'intérieur de leurs frontières (Asnières, Boulogne, Colombes, Courbevoie et Nanterre). Mais seule Colombes utilisait ce logiciel. Des problèmes similaires d'inversion ont été recensés à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, où la préfecture a même diligenté une expertise. A la préfecture de Nanterre, on explique que cet incident ne peut aucunement provoquer une annulation du scrutin.

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes : 1 600 électeurs invités à voter pour les mauvais candidats. C'était en mars 2015 , espérons que ce "couac informatique" ne se reproduise pas pour les élections présidentielles !

Colombes : 1 600 électeurs invités à voter pour les mauvais candidats. C'était en mars 2015 , espérons que ce "couac informatique" ne se reproduise pas pour les élections présidentielles !