Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Législatives Colombes / Villeneuve / Gennevilliers : le suppléant du candidat En Marche bientôt jugé pour agressions sexuelles

Alain Brevet, suppléant d’Isia Khalfi, qualifiée dans la 1e circonscription des Hauts-de-Seine (Colombes - Gennevilliers - Villeneuve), était même convoqué dès le lendemain du premier tour devant le tribunal de Nanterre.

C’est un très gros caillou dans la chaussure d’Isia Khalfi, candidate (LREM) dans la 1e circonscription des Hauts-de-Seine (Colombes - Gennevilliers - Villeneuve). Du genre très gros. Son suppléant, Alain Brevet, est en effet aux prises avec la justice dans une affaire d’agressions sexuelles. Mis en examen, le marcheur était même convoqué lundi, au lendemain du premier tour, devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour en répondre.

L’affaire remonte à l’époque où Alain Brevet dirigeait un foyer du comité d’aide aux réfugiés à Bois-Colombes. Trois salariées avaient saisi la justice pour dénoncer des viols commis d’avril 2010 à mars 2012. L’information judiciaire ouverte à la suite de ces plaintes avait conduit à la mise en examen d’Alain Brevet puis à son renvoi devant le tribunal correctionnel, décidé en août dernier.

Il doit comparaître au début de l’année prochaine

S’ils n’avaient été requalifiés en agressions sexuelles, les faits reprochés l’auraient mené aux assises. C’est finalement devant le tribunal correctionnel qu’il en répondra. Son procès a été renvoyé au 5 mars 2018, à la demande d’une partie civile empêchée

googletag.cmd.push(function() { googletag.display('dfp_in-article'); }); PUBLICITÉ

Isia Khalfi, arrivée en tête au premier tour (29,6%), tombe des nues. « Nous l’avons appris samedi soir, raconte la candidate. Un électeur nous a appelés après avoir vu le nom d’Alain Brevet sur un bulletin de vote. Il nous a prévenus qu’il était concerné par une affaire. »

Une version appuyée par Laurianne Rossi, la référente départementale En Marche ! « Nous découvrons les faits qui lui sont reprochés. Si nous avions eu des soupçons sur ses agissements, nous ne l’aurions évidemment jamais choisi comme suppléant », affirme celle qui est aussi candidate sur la 11ème circonscription (Montrouge - Malakoff - Bagneux).

« Coincée » par le silence républicain durant le week-end dernier, l’équipe de campagne, qui « ne connaît pas les détails de l’affaire », n’a pas pu « réagir publiquement » mais a pris des mesures radicales. «Nous l’avons exclu de la campagne sur le champ, tonne Isia Khalfi. J’ai coupé tout contact avec lui. »

En pleine campagne d’entre-deux-tours, les conséquences politiques pourraient être désastreuses. « Je ne crois pas que cela remette en cause la bonne campagne qu’Isia a menée et la sincérité de sa candidature. Elle a tout notre soutien, assure Laurianne Rossi. Et je rappelle qu’il y a la présomption d’innocence. » « Si je suis élue, je ferai en sorte qu’il ne siège jamais à l’Assemblée Nationale », promet de son côté Isia Khalfi.

Valérie Mahaut et Victor Tassel leparisien.fr

 

 

Hauts-de-SeineIsia KhalfiLégislatives 2017En MarcheLaurianne RossiAlain BrevetCirco 9201

Législatives : un suppléant En Marche bientôt jugé pour agressions sexuelles

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|Valérie Mahaut et Victor Tassel|14 juin 2017, 12h07|0

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombe

Législatives Colombes / Villeneuve / Gennevilliers : le suppléant du candidat En Marche bientôt jugé pour agressions sexuelles
Législatives Colombes / Villeneuve / Gennevilliers : le suppléant du candidat En Marche bientôt jugé pour agressions sexuelles

Législatives Colombes / Villeneuve / Gennevilliers : le suppléant du candidat En Marche bientôt jugé pour agressions sexuelles