Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

Hauts-de-Seine : quatre mineurs touchés par balles au Petit-Colombes

9 Mai 2018, 11:41am

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Hauts-de-Seine : quatre mineurs touchés par balles au Petit-Colombes

Dans ce quartier gangrené par le trafic de drogue, le groupe a été pris pour cible par des tireurs équipés d’armes longues. La plus jeune des victimes a 13 ans.
Au moins quatre jeunes âgés de 13 à 17 ans ont été blessés par balles dans le quartier du Petit-Colombes, jeudi soir, à Colombes. Il était environ 20h30 lorsque deux hommes, qui circulaient à moto d’après les premiers témoignages, ont ouvert le feu sur un groupe rassemblé au niveau du 222, boulevard Charles-de-Gaulle.


Au moins quatre adolescents ont été touchés : trois ont été pris en charge par les pompiers après la fusillade, et transportés dans divers centres hospitaliers (Beaujon, à Clichy, mais aussi Georges-Pompidou et Robert-Debré, à Paris) tandis qu’un quatrième s’est présenté de lui-même, quelques minutes plus tard, à l’hôpital Beaujon.

Les enquêteurs n’excluent donc pas que la fusillade ait pu faire d’autres victimes.

-
C’est derrière cette porte métallique que la fusillade a eu lieu. LP/A.D.
Des balles du calibre d’une Kalachnikov
L’adolescent le plus sérieusement touché, âgé de 17 ans, souffre d’une plaie hémorragique à la cuisse. Son pronostic vital, un temps engagé, n’est plus en cause. Les trois autres victimes souffrent de diverses blessures aux membres supérieurs et inférieurs.

Deux douilles de calibre 7,62 ont été retrouvées sur les lieux de la fusillade, calibre qui correspond à un fusil d’assaut de type Kalachnikov.

Selon toute vraisemblance, ces tirs s’inscrivent dans une guerre de territoire dans ce quartier confronté de longue date aux fusillades sur fond de trafic de stupéfiants. Lundi, une rixe avait déjà opposé plusieurs dizaines de jeunes dans le quartier, « dans ce qui ressemble fort à une tentative de reprise d’un point de deal » selon une source proche du dossier. Le 1er avril dernier, un homme de 28 ans avait reçu quatre balles dans les jambes en plein jour, également boulevard Charles-de-Gaulle.

« Rien n’y fait… »
« Ces histoires n’en finiront jamais, se désespère un habitant du quartier. Il faut tout raser ici, sinon rien ne changera jamais. Des caméras de vidéosurveillance ont été installées, les dealers se sont adaptés. Rien n’y fait… »

Preuve que le trafic bat toujours son plein, la police municipale de Colombes a interpellé ce mercredi vers 20 heures un dealer en flagrant délit, place Aragon. Le jeune homme de 17 ans, un habitant de la rue Gabriel-Péri, était porteur de 55 pochons de résine de cannabis et de 200 € en liquide.

Au Petit-Colombes, les habitants sont résignés et fatalistes. « C’est à chaque fois pareil. Là, on ne va plus voir personne pendant deux ou trois jours. Ceux qui ont été attaqués vont préparer la riposte, ceux qui ont fait le coup vont se cacher. Et dès qu’ils baisseront la garde, ça va recommencer, confie un habitant. Les esprits s’étaient calmés depuis le mort (NDLR : dans les cours du même ensemble d’immeubles de la Cité des Côtes d’Auty, à peine 200 m plus loin). Mais aujourd’hui, tout le monde a oublié et c’est reparti… »

L’enquête a été confiée à la police judiciaire des Hauts-de-Seine. L’audition des blessés, qui n’a pu être possible ce vendredi, devrait se dérouler dans les jours qui viennent. Et livrer, peut-être, quelques clés…

-
Le drame s’est joué dans la courette de cet immeuble. LP/A.D.
 

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|Adeline Daboval avec Anthony Lieures et Valérie Mahaut|27 avril 2018, 11h16|MAJ : 27 avril 2018

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Hauts-de-Seine : quatre mineurs touchés par balles au Petit-Colombes

Commenter cet article