Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

attentat paris

LES ATTENTATS DE PARIS EXPLIQUES AUX ENFANTS

23 Novembre 2015, 08:11am

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

LES ATTENTATS DE PARIS EXPLIQUES AUX ENFANTS
LES ATTENTATS DE PARIS EXPLIQUES AUX ENFANTS

LES ATTENTATS DE PARIS EXPLIQUES AUX ENFANTS

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr
adhésion en ligne : https://leetchi.com/c/lecolombesquejaime

LES ATTENTATS DE PARIS EXPLIQUES AUX ENFANTS

Voir les commentaires

ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE : LE MOT DU PRÉSIDENT

16 Novembre 2015, 21:17pm

Publié par FAUBEAU lionel www.lecolombesquejaime.fr

ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE : LE MOT DU PRÉSIDENT
ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE : LE MOT DU PRÉSIDENT
ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE : LE MOT DU PRÉSIDENT

Chères Colombiennes, chers Colombiens,





Difficile de trouver des mots après tout ce qui a été dit et écrit ce weekend sur les attentats du 13 novembre.



Une tragédie terrible s’est jouée à nos portes vendredi soir : des assassins, des terroristes déshumanisés s’en sont pris à nos entrailles en tuant nos concitoyens attablés aux terrasses par un doux soir de novembre, écoutant de la musique dans une fameuse salle de concert populaire ou supportant l’équipe nationale de football au Stade de France.



Ce sont nos enfants, nos parents, nos amis, nos collègues qui sont touchés. Pas l’un de nous qui ne soit une victime directe ou collatérale de ce massacre.



Le bilan est terrible.



Cette attaque a touché au-delà même de Paris, elle a touché la France, elle touche l’humanité dans ses valeurs.



L’élan de solidarité internationale doit ainsi nous rappeler à ce que représente notre Pays dans le monde : nos valeurs de Liberté inconditionnelle, notre Histoire faite de lutte pour l’Egalité et enfin la nécessaire Fraternité de ce peuple touché dans sa chair.



La France le pays de la Liberté, la patrie des Droits de l'Homme.



Je souhaite vous dire toute mon émotion et ma douleur face à ces atrocités.





Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime

Voir les commentaires

Avec vous, nous tenons à exprimer notre solidarité et notre compassion à toutes les familles des victimes des attentats de vendredi soir

15 Novembre 2015, 20:47pm

Publié par www.lapetitegarenne.info

Avec vous, nous tenons à exprimer notre solidarité et notre compassion à toutes les familles des victimes des attentats de vendredi soir
Avec vous, nous tenons à exprimer notre solidarité et notre compassion à toutes les familles des victimes des attentats de vendredi soir

Chèr(e)s ami(e)s du Collectif,

Avec vous, nous tenons à exprimer notre solidarité et notre compassion à toutes les familles des victimes des attentats de vendredi soir.

Le Collectif Indépendant de Colombes

Témoignez sur parkinggratuit92@gmail.com, et nous répercuterons vos informations.

Retrouvez toutes nos publications sur

www.lapetitegarenne.info et

www.lecolombesquejaime.fr/

Avec vous, nous tenons à exprimer notre solidarité et notre compassion à toutes les familles des victimes des attentats de vendredi soir

Voir les commentaires

Etat d'urgence : ce que ça change pour nous

15 Novembre 2015, 17:16pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

Etat d'urgence : ce que ça change pour vous
Etat d'urgence : ce que ça change pour vous

Etat d'urgence : ce que ça change pour nous

Cette mesure d'exception pourrait, d'après Manuel Valls, être prolongée au-delà des 12 jours prévus par la loi. Elle prévoit notamment la possibilité d'interdire les rassemblements, les assignations à résidence, les tribunaux militaires...

Annoncé par François Hollande dès vendredi 13 novembre au soir, lors des attentats de Paris, l'état d'urgence a été déclaré officiellement samedi matin lors du Conseil des ministres "sur le territoire métropolitain et en Corse". Un décret a été publié au journal officiel. Il est immédiatement entré en application.

Cette mesure d'exception modifie pour un maximum de 12 jours l’application du droit, afin de permettre aux autorités d’agir plus efficacement contre les menaces. Mais elle peut être prolongée au-delà de ce délai par une loi qui en fixe la durée définitive.

Sur TF1, le Premier ministre Manuel Valls a évoqué samedi soir cette possibilité. L'exécutif pourrait demander "dans les jours qui viennent, le prolongement, sans doute, [...] de l'état d'urgence", a-t-il affirmé.

Ce texte renforce les pouvoirs des préfets, du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, de la garde des sceaux Christiane Taubira, du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian ainsi que des autorités administratives, qui peuvent :

  • vous interdire de circuler à pied ou en véhicule dans certains lieux à certaines heures ;
  • interdire de séjourner librement dans certaines zones ;
  • interdire de manifester - interdit qu'on bravé quelques groupes de personnes partout en France ces dernières heures ;
  • assigner à résidence, en cas d'activité dangereuse
  • fermer des salles de spectacles, des bars ou des cafés, des lieux de réunion de toute nature. C'est d'ailleurs ce qu'a déjà décidé le gouvernement en fermant écoles, équipements publics parisiens ce week-end ;
  • ordonner la remise des armes de 1e, 4e et 5e catégories ;
  • perquisitionner à domicile de jour et de nuit ;
  • assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radios ;
  • assurer le contrôle des projections au cinéma et des représentations théâtrales ;
  • autoriser la juridiction militaire à se saisir de crimes et de délits.

Les infractions à ces mesures sont punies de huit jours à deux mois de prison et de 11 à 3.750 euros d'amendes. L'état d'urgence s'arrête automatiquement avec la loi qui l'a prolongée et avec la démission du gouvernement. Mais les procédures lancées sous juridiction militaire perdurent.

http://tempsreel.nouvelobs.com/attentats-terroristes-a-paris/20151115.OBS9522/etat-d-urgence-ce-que-ca-change-pour-vous.html

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr
adhésion en ligne : https://leetchi.com/c/lecolombesquejaime

Voir les commentaires

Attentats à Paris: Comment en parler avec ses enfants?

15 Novembre 2015, 17:15pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

Attentats à Paris: Comment en parler avec ses enfants?
Attentats à Paris: Comment en parler avec ses enfants?

Attentats à Paris: Comment en parler avec ses enfants?

INTERVIEW Pédo-psychothérapeute et psychanalyste, Christine Nester livre ses conseils sur la manière de parler des attentats à Paris aux enfants…

Vendredi soir, six attaques quasi simultanées ont été menées dans la capitale. Trois explosions ont retenti autour du Stade de France et plusieurs attaques au fusil d’assaut se sont déroulées dans les Xe et XIe arrondissements de Paris.

Si on ne sait pas encore si une minute de silence sera observée dans les établissements scolaires en hommage aux victimes, le sujet doit déjà être abordé avec les plus jeunes. Christine Nester, pédo-psychothérapeute et psychanalyste à Paris, rappelle l’importance de leur en parler et donne des pistes pour les préparer au retour à l’école lundi.

A partir de quel âge doit-on raconter aux enfants les attentats de vendredi ?

Il est nécessaire d’en parler dès qu’ils vont à l’école. Suite aux attentats de Charlie Hebdo, on a constaté que de nombreux enfants étaient angoissés et anxieux car beaucoup l’ont appris à l’école lors de la minute de silence. Il faut vraiment échanger avec eux avant qu’ils y retournent. Il vaut mieux les prévenir dès maintenant qu’ils l’apprennent d’une mauvaise manière lundi. Ce sont des éponges à émotion, ils ressentent déjà ce qu’il s’est passé.

>> Suivez en direct les événements de la journée

Comment revenir sur cet événement avec des adolescents ?

Il faut leur en parler comme à des adultes et surtout voir si ça réveille d’anciennes blessures ou un mal-être déjà ambiant. Il est très important de faire attention à leur réaction, car ils traversent une période difficile. S’il y a le moindre doute ou symptômes, je préconise de l’emmener consulter.

Quel discours adopté face au fait que les attaques ont eu lieu dans des lieux publics comme un stade, des bars et une salle de concert ?

Le message passé est que ça peut arriver à n’importe qui, à « monsieur tout le monde ». Il faut leur dire que c’est un événement rare, qui n’arrive pas tous les jours. Le but est de ne pas les inquiéter, paniquer et dramatiser. Si vous dites à votre enfant de ne pas prendre le bus à partir de maintenant alors qu’il le prenait avant, ça va l’effrayer. Il ne faut surtout pas changer ses habitudes, mais le rassurer.

Justement, quels sont les mots à utiliser de préférence ?

Vous pouvez leur faire comprendre qu’en tant que parents, vous les protégez, tout comme la police, qu’il ne leur arrivera rien et que ce type de drame ne peut pas se prévoir à l’avance. Ce sont des faits isolés. Il peut être aussi utile de préciser qu’ils sont liés à des conflits qui ont lieu à l’extérieur de la France et que des mesures ont été prises par l’Etat.

Faut-il leur expliquer ce qu’est un jour de deuil national ?

La minute de silence pour Charlie n’avait pas été expliquée, or, c’est important. Je ne sais pas ce que les écoles vont décider, mais je pense qu’ils vont en parler en classe. Il faut l’expliquer simplement, sans faire de secrets ou de cachotteries. Mettre des mots sur l’angoisse.

Il y a les mots et les images. Comment les protéger de celles qui peuvent les choquer ?

Elles sont bouleversantes, c’est aussi une des raisons pour lesquelles il faut leur en parler avant. Les images circulent vite et vont sûrement échapper aux parents. Dès qu’ils sont au collège, la communication entre s’intensifie d’où la nécessité de les prévenir en amont.

http://www.20minutes.fr/societe/1730415-20151114-attentats-paris-comment-parler-enfants

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr
adhésion en ligne : https://leetchi.com/c/lecolombesquejaime

Voir les commentaires

1 2 > >>