Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

dsp colombes

"PROMESSE RENIÉE" : MME GOUETA N’A MÊME PAS RÉPONDU AU COLLECTIF… : LE COLLECTIF SAISIT LA C.A.D.A * !

18 Février 2016, 18:45pm

Publié par www.lapetitegarenne.info

"PROMESSE RENIÉE" : MME GOUETA N’A MÊME PAS RÉPONDU AU COLLECTIF… : LE COLLECTIF SAISIT LA C.A.D.A * !
"PROMESSE RENIÉE" : MME GOUETA N’A MÊME PAS RÉPONDU AU COLLECTIF… : LE COLLECTIF SAISIT LA C.A.D.A * !

"PROMESSE RENIÉE" : MME GOUETA N’A MÊME PAS RÉPONDU AU COLLECTIF… : LE COLLECTIF SAISIT LA C.A.D.A * !

*La commission d'accès aux documents administratifs

Chèr(e)s ami(e)s du Collectif,

Lors du conseil municipal du 19 novembre 2015, Mme Gouéta a piteusement renié les engagements qu’elle avait pris envers toutes les Colombiennes et les Colombiens et a capitulé devant Q-Park en décidant sans concertation ET SANS CONTREPARTIE de confirmer la DSP pendant encore 20 ans !

Une capitulation, une reddition, un reniement qui restera dans l’histoire de Colombes, tant elle avait été claire et précise sur ce sujet, alors à la pêche aux voix lors de la campagne des municipales…..

Nous reviendrons sur ce sujet la semaine prochaine, un grand moment de solitude attend Mme le Maire !

Hé oui, pas de chance, si les paroles s’envolent les écrits (surement oubliés...sauf par nous) restent !

Nous lui avons alors demandé de produire les documents, conclusions et synthèses des avocats et conseils de la ville sur lesquelles elle se serait appuyée pour prendre cette décision (en espérant qu’ils existent…)

A ce titre nous avons envoyé le courrier en page suivante, auquel Mme le maire avait un mois pour répondre positivement ou négativement.

La situation est simple, au 13 Février 2016 nous n’avions reçu aucune réponse. Ambiance…..

Le Collectif Indépendant de Colombes

21 rue du Commerce

92700 COLOMBES

Mme le maire de Colombes

Place de la République

92700 Colombes

Recommandé avec AR

Colombes, le 11 janvier 2016

Mme le maire,

La loi N° 78-753du 17 Juillet 1978 reconnait à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support.

Lors du conseil municipal du 19 novembre 2015, vous avez fait une intervention relative à la gestion de la délégation de service public avec la société Q-Park.

Nous vous demandons de nous communiquer les documents des conseils de la ville sur lesquels vous vous êtes appuyés pour réaliser votre intervention, lourde de conséquences concernant le devenir de la délégation de service public.

Nous vous remercions par avance pour votre communication et vous prions d’agréer, Mme le maire, l’expression de nos sentiments distingués.

Samy Abesdris Président du Collectif Indépendant de Colombes.

En conséquence, le Collectif a décidé de saisir la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs) pour deux raisons :

1° Devant le refus de Mme le maire de produire les documents sans lesquels il serait inconcevable et irresponsable qu’elle ait pris une décision tellement lourde de conséquences pour les Colombiennes et les Colombiens.

2° Ces études (si elles existent) ont été commandées par Mme Goueta et donc payées par nos impôts. Y aurait-il quelque motif pour les dissimuler aux contribuables ?

3° Le Collectif a décidé de saisir la CADA, devant le manque de considération et même de respect dont elle fait preuve à l’égard des très nombreuses Colombiennes et Colombiens qui soutiennent le Collectif.

MME GOUETA / Q-PARK :

« PROMESSE RENIEE »

ANNULATION

Le Collectif Indépendant de Colombes

Témoignez sur parkinggratuit92@gmail.com, et nous répercuterons vos informations.

Retrouvez toutes nos publications sur

www.lapetitegarenne.info et

www.lecolombesquejaime.fr/

"PROMESSE RENIÉE" : MME GOUETA N’A MÊME PAS RÉPONDU AU COLLECTIF… : LE COLLECTIF SAISIT LA C.A.D.A * !

Voir les commentaires

"PROMESSE TENUE" : Alors que colombes perd de l’argent…... Toulouse rafle un très beau pactole !!!! 200 millions d’€ !

13 Février 2016, 13:10pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

"PROMESSE TENUE" : Alors que colombes perd de l’argent…...    Toulouse rafle un très beau pactole !!!! 200 millions d’€ !
"PROMESSE TENUE" : Alors que colombes perd de l’argent…... Toulouse rafle un très beau pactole !!!! 200 millions d’€ !

"PROMESSE TENUE" : Alors que colombes perd de l’argent…... Toulouse rafle un très beau pactole !!!! 200 millions d’€ !

Chèr(e)s ami(e)s du Collectif,

Comme nous l’avons souligné récemment, certaines communes font les frais de l’inexpérience et des lacunes de leurs édiles quand ils (elles…) doivent négocier avec les géants des travaux publics et des parkings…..quand d’autres bien au contraire réalisent de très bonnes affaires !

Pourquoi 200 millions d’€ gagnés à Toulouse…. et tant d’argent perdu à Colombes ?

Tout simplement parce que confrontés au même type d’interlocuteurs, les responsables toulousains ont fait preuve de courage et d’audace pour placer la barre très haute dans l’intérêt de leur ville et leurs concitoyens, quand à Colombes Mme Gouéta a plié, a renoncé, a capitulé.

Et nous sommes toujours sans réponse de sa part au courrier que nous lui avons envoyé il y a maintenant 3 semaines….

Que l’on soit d’accord ou non avec nous, des citoyens qui s’investissent bénévolement pour leur ville, qui ne sont candidats à rien, qui ne briguent aucun poste, qui ne demandent aucune subvention et financent eux-mêmes leurs actions…..ont le droit à un peu de considération de la
part de Mme le Maire, autrement plus conviviale et empressée à notre égard avant et pendant les élections municipales… à méditer pour tous ceux qui se faisaient encore des illusions sur la morale en politique…..

Mais revenons à Toulouse et sa très bonne affaire, malheureusement faute de le faire à Colombes…..

Un article de La Dépèche du 31 janvier 2016 :

Parkings toulousains : on prend les mêmes...

Dans le cadre des délégations de service public, Toulouse Métropole compte tirer plus de 200 millions d'euros des parkings./DDM, Xavier de Fenoyl

C’est le président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, qui a annoncé hier le choix du délégataire de six parkings toulousains. C'est la société Indigo (ex-Vinci) qui l'a emporté. Un contrat qui vaut de l'or.

Son changement de nom n'a pas modifié sa position de force sur le marché des parkings toulousains. Le groupe Vinci, tout juste rebaptisé Indigo, a raflé l'attribution de la délégation de service public de six parcs de stationnement qu'elle gérait d'ailleurs jusqu'à présent, à l'exception de celui du quartier Marengo, administré par la société Q Park avant d'être repris par le syndicat mixte de l'agglomération toulousaine (Smat).

Dans le détail, Indigo a obtenu pour 20 ans, la concession de contrats qui prennent fin entre 2016 et 2019 : soit les parkings Victor-Hugo (670 emplacements qui vont être rénovés d'ici 2017 et portés à 400 places), celui des Carmes (565 places) de Jean-Jaurès (1 216 places), de Saint-Étienne (446 places) et donc de Marengo (400 places).

S'ajoute une concession de 35 ans pour la construction du nouveau parking du haut des allées Jean-Jaurès qui prendra place dans le projet de Ramblas et le projet TESO, le réaménagement du plateau de la gare Matabiau en vue de l'arrivée du TGV à l'horizon 2024. Ce parking qui sera conçu sur deux niveaux aura une capacité de 400 places pour un coût de 27,5 millions d'euros.

Outre ces six délégations, Indigo hérite en prime d'une régie «intéressée» de 10 ans pour les parkings de la zone d'aménagement concertée (ZAC) de la Cartoucherie. Le premier parc public y sera construit, cette année, par la société d'économie mixte de Toulouse Métropole Oppidéa et offrira 450 places.

Indigo aura à sa charge «la réalisation de travaux concernant la mise en place d'équipements nécessaires ainsi que l'exploitation des parkings de la Cartoucherie», précise la communauté urbaine. Au total ce sont 148 millions d'euros qui ont été mis sur la table par Indigo.

Une redevance initiale, autrement dit une soulte de 16 millions et des redevances annuelles cumulées de 105 millions auxquels s'ajoutent les 27,5 millions de coût de construction du nouveau parking Jean-Jaurès.

La redevance fixée par la collectivité correspondra à 40 % du chiffre d'affaires d'Indigo. Pour Marengo et le nouveau parking Jean-Jaurès, cette redevance ne sera mise en place que lors de la mise en service de la LGV en 2024, «une date qui correspondra à l'inauguration de la troisième ligne du métro», précise Jean-Luc Moudenc, le président de la métropole, qui se réjouit d'un accord porteur «de recettes qui financeront la politique de transports en commun de l'agglomération».

Le périmètre de la délégation cédée à Indigo représente à peu près la moitié de l'ensemble des parkings toulousains qui offrent au total 7 500 places et qui devraient rapporter in fine 200 millions d'euros à la collectivité dans les années qui viennent. Un beau pactole.

Gilles-R. Souillés

Voilà un contrat bien ficelé, gagnant-gagnant entre la ville et le délégataire, tout le contraire du contrat que Mme Goueta vient de conforter unilatéralement et sans explications avec Q-Park….

LE COLLECTIF NE RENONCERA PAS !!!

ANNULATION !

Le Collectif Indépendant de Colombes

Témoignez sur parkinggratuit92@gmail.com, et nous répercuterons vos informations.

Retrouvez toutes nos publications sur

www.lapetitegarenne.info et

www.lecolombesquejaime.fr/

"PROMESSE TENUE" : Alors que colombes perd de l’argent…... Toulouse rafle un très beau pactole !!!! 200 millions d’€ !

Voir les commentaires

"PROMESSE TENUE" : COMME A COLOMBES, A LYON LA DSP A ETE TRES MAL NEGOCIEE…. ET A LYON CA VA COÛTER TRÈS CHER…. COMME A COLOMBES !

13 Février 2016, 12:10pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

"PROMESSE TENUE" : COMME A COLOMBES, A LYON LA DSP A ETE TRES MAL NEGOCIEE…. ET A LYON CA VA COÛTER TRÈS CHER…. COMME A COLOMBES !
"PROMESSE TENUE" : COMME A COLOMBES, A LYON LA DSP A ETE TRES MAL NEGOCIEE…. ET A LYON CA VA COÛTER TRÈS CHER…. COMME A COLOMBES !

"PROMESSE TENUE" : COMME A COLOMBES, A LYON LA DSP A ETE TRES MAL NEGOCIEE…. ET A LYON CA VA COÛTER TRÈS CHER…. COMME A COLOMBES !

Chèr(e)s ami(e)s du Collectif,
Le moins que l’on puisse dire, c’est que lorsqu’il s’agit
de traiter avec les entreprises du secteur privé, très
souvent nos édiles ne font pas le poids !
Pour beaucoup d’entre eux (d’entre elles…) pas ou
très peu d’expérience, pas les compétences d’un
acheteur de métier non plus…. pas ou peu l’habitude
de la négociation industrielle à haut niveau.
Pour parler franchement et en ce qui concerne les DSP
sur le stationnement sur voirie et les parkings en
ouvrage, les industriels se régalent !
En effet, ils maitrisent parfaitement les contrats qu’ils
proposent d’une manière récurrente aux collectivités
territoriales, en connaissent tous les articles qui
comportent des clauses difficiles à déchiffrer pour
leurs interlocuteurs en termes de conséquences.
Moralité, les communes signent des DSP avec comme
à Colombes des articles léonins, qu’un chef
d’entreprise bien conseillé n’aurait jamais accepté.
Comme nous l’avons déjà pointé du doigt, Colombes
n’aurait jamais dû accepter l’article de la DSP qui
donne cette mirobolante garantie de recette annuelle à
Q-Park, car dans cette configuration il ne peut y avoir
qu’un gagnant et un perdant…..et le perdant c’est
Colombes !

En effet, si les recettes des horodateurs et des
parkings en ouvrage n’atteignent pas cette recette
minimum, se sont donc nos impôts qui combleront ce
manque à gagner….et ce pendant encore 20 ans !
La ville de Lyon a fait la même erreur fatale, les
conséquences néfastes d’un article mal ficelé de leur
DSP avec Q-Park leur a coûté la somme astronomique
de 786.000 € et la perte de la recette d’un parking
appartenant à la ville, dont les recettes vont remplir les
caisses de Q-Park pour une durée de 8 ans.
Comme nous l’avions dénoncé, les constructeurs de
parking ne prennent aucun risque, quelle que soit les
circonstances, ils ne peuvent que réaliser de très
confortables profits au détriment des collectivités !
Ci-dessous l’article du Progrès :
LYON - STATIONNEMENTComment QPark a
sauvé son parking à Perrache
La société Q Park, qui peine à remplir son parking,
estimait que le quartier n’avait pas subi les
modifications promises. Elle réclamait 2,5 millions € à
la Métropole. Un accord a été conclu avec la
collectivité.
Lorsqu’en, en 2004, Q-Park accepte de construire le
parking souterrain des Archives de 649 places pour 16
millions € HT, la société tablait sur la démolition du

centre d’échanges de Perrache et la fermeture, de
facto, du parc de stationnement Perrache concurrent.
Une promesse qui remonterait à l’an 2000, selon
Gérard Claisse, vice-président au contrôle des
délégations de service public (DSP), émise à l’époque
par Raymond Barre dans le cadre du nouveau quartier
de la Confluence.
Mais quand Gérard Collomb réactive la DSP en 2004, il
n’est alors « plus question de supprimer le centre
d’échanges ». Ouvert en septembre 2010, le parking
des Archives, compliqué d’accès, derrière les voûtes,
est peu fréquenté. « C’est dix fois moins ce qui était
initialement prévu pour le remplissage à l’heure »,
pointe Gérard Claisse.
Des sous, des tarifs plus élevés et une nouvelle
Délégation :
En décembre 2012, avec un taux de remplissage
déclaré au Progrès de « 50 % », Q Park se lance même
dans la vente d’heures de stationnement à prix cassés
via le site Groupon.
Malgré une nouvelle signalétique installée par le
Grand Lyon, la perte cumulée de Q-Park s’élevait à 4
millions €, en 2013, expose ensuite la société à la
collectivité. Le changement de nom en « Gare
Perrache la Confluence » ne fait pas non plus de
miracles et, en juillet 2015, le délégataire réclame 2,5
millions € à la Métropole, menaçant, à défaut, de saisir
la justice.

Première étape en juin dernier : les élus acceptent
d’aligner le tarif horaire avec celui de la gare de la
Part-Dieu. Aux termes d’un arrangement avalisé par la
Commission permanente de la collectivité le 7
décembre dernier, Q Park renonce à une action en
justice et accepte une indemnité de 786 000 €. Au
1er janvier 2016, l’abonnement illimité, sera par ailleurs
aligné sur les tarifs des parcs Saint-Georges et Fosse
aux ours ce qui représente une hausse de + 20 %,
avec la bénédiction des élus.
Enfin, Q Park se voit confier la délégation d’environ 80
places de stationnement situées sous l’échangeur de
la gare de Perrache pour une durée de huit ans à partir
du 1er juillet 2016, des places aujourd’hui gérées par la
Ville.
NOTE Q-Park, société présente dans 70 villes de
France, contactée, a répondu que « tous ses porteparole
étaient en congés ».
SOPHIE MAJOU
COLOMBES EST PIEDS ET POINGS
LIES A CETTE DSP.
SI A L’AVENIR LES CONDITIONS DU
STATIONNEMENT DEVAIENT ETRE
MODIFIEES, IL FAUDRA INDEMNISER
Q-PARK AVEC NOS IMPOTS.

Enfin, suite à notre lettre recommandée avec AR de la
semaine dernière, aucun retour de Mme le Maire.
Nous attendons donc une réponse, c’est le minimum
de démocratie et de respect que nous sommes en
droit d’attendre du premier magistrat de la ville……
LE COLLECTIF NE
RENONCERA PAS !!!
ANNULATION
Le Collectif Indépendant de Colombes
Témoignez sur parkinggratuit92@gmail.com, et nous répercuterons vos
informations.
Retrouvez toutes nos publications sur
www.lapetitegarenne.info et
www.lecolombesquejaime.fr/

"PROMESSE TENUE" : COMME A COLOMBES, A LYON LA DSP A ETE TRES MAL NEGOCIEE…. ET A LYON CA VA COÛTER TRÈS CHER…. COMME A COLOMBES !

Voir les commentaires

COLOMBES QPARK :Intervention du Député Alexis BACHELAY au sujet du contrat de délégation de service public de la ville de Colombes

3 Février 2016, 18:35pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

COLOMBES QPARK :Intervention du Député Alexis BACHELAY au sujet du contrat de délégation de service public de la ville de Colombes
COLOMBES QPARK :Intervention du Député Alexis BACHELAY au sujet du contrat de délégation de service public de la ville de Colombes

COLOMBES QPARK :Intervention du Député Alexis BACHELAY au sujet du contrat de délégation de service public de la ville de Colombes

- Augmentation tarifaire de la 1ere heure pour les Colombiens

- La municipalité de tient pas son engagement envers les Colombiens

- Quid de la commission mise en place par la municipalité

La municipalité de Colombes avoue son impuissance sur le dossier des parkings

Lors du Conseil Municipal du 19 novembre dernier, à l’occasion de la présentation du rapport d’activité du contrat avec Q-Park, N. Goueta et son équipe ont avoué ne pas être en mesure de renégocier ou annuler le contrat avec la société QPak contrairement a toutes leurs promesses de campagne.

Par delà ce constat, le groupe de travail qui devait être mis en place n’a semble-t-il pas été initié. De même, un collectif de citoyen, qui dénonce de longue date ce contrat, signé rappelons-le par N. Goueta lors de sa première mandature, reproche à la municipalité une totale opacité sur ce dossier.

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr
adhésion en ligne : https://leetchi.com/c/lecolombesquejaime

COLOMBES QPARK :Intervention du Député Alexis BACHELAY au sujet du contrat de délégation de service public de la ville de Colombes

Voir les commentaires

MME GOUETA - MAIRE DE COLOMBES = OMERTA SUR LE DOSSIER QPARK

2 Février 2016, 12:30pm

Publié par http://www.lapetitegarenne.info/

MME GOUETA - MAIRE DE COLOMBES = OMERTA SUR LE DOSSIER QPARK
MME GOUETA - MAIRE DE COLOMBES = OMERTA SUR LE DOSSIER QPARK

MME GOUETA - MAIRE DE COLOMBES = OMERTA SUR LE DOSSIER QPARK

Chèr(e)s ami(e)s du Collectif,

Lors du conseil municipal du 19 novembre 2015, en contradiction avec les engagements publics et écrits qu’elle avait pris pendant la campagne des municipales, Mme Gouéta le maire de Colombes a capitulé devant Q-Park et a décidé de confirmer la DSP pendant encore 20 ans !

Nous avons alors demandé que les études, documents, conclusions des conseils qu’elle aurait mandaté et qui lui auraient permis de prendre sa décision nous soient communiqués.

Or depuis notre demande, renouvelée depuis d’ailleurs, aucune réponse, aucune communication, aucun message.

Rien également de la part de M. Hervé Hémonet maire adjoint à la circulation et au stationnement, qui dans cette affaire ne semble pas avoir droit au chapitre et qui a du se voir intimer l’ordre de ne plus communiquer avec nous.

Mme Goueta qui nous a conforté dans notre action et a combattu le contrat Q-Park durant la campagne des municipales non seulement renie ses engagement, mais n’a même pas le courage d’échanger, de dialoguer, de discuter avec les membres du Collectif.

DE QUI OU DE QUOI A- T-ELLE DONC PEUR ?

Nous avons donc décidé de faire valoir nos droits de citoyens et réclamons désormais officiellement que les documents que nous demandons sans succès nous soient communiqués………s’ils existent !

Nous reproduisons donc ci-dessous le courrier que nous venons d’envoyer à Mme le maire :

Le Collectif Indépendant de Colombes

21 rue du Commerce

92700 COLOMBES

Mme le maire de Colombes

Place de la République

92700 Colombes

Recommandé avec AR

Colombes, le 11 janvier 2016

Mme le maire,

La loi N° 78-753du 17 Juillet 1978 reconnait à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support.

Lors du conseil municipal du 19 novembre 2015, vous avez fait une intervention relative à la gestion de la délégation de service public avec la société Q-Park.

Nous vous demandons de nous communiquer les documents des conseils de la ville sur lesquels vous vous êtes appuyés pour réaliser votre intervention, lourde de conséquences concernant le devenir de la délégation de service public.

Nous vous remercions par avance pour votre communication et vous prions d’agréer, Mme le maire, l’expression de nos sentiments distingués.

Samy Abesdris Président du Collectif Indépendant de Colombes.

Nous attendons donc la réponse de Mme le maire qui doit nous être transmise dans un délai d’un mois ; nous ne manquerons pas de vous la communiquer.

En cas de non-réponse ou de réponse négative, le Collectif saisira l’instance en vigueur pour faire valoir nos droits de citoyens et faire cesser cette omerta assourdissante aux oreilles des Colombiennes et des Colombiens.

Nous avons le droit de comprendre ces décisions énigmatiques, surtout après avoir renié sans vergogne, et de plus sans aucune explication, les engagements pris pendant l
a campagne électorale.

LE COLLECTIF NE RENONCERA PAS !!!

ANNULATION

Le Collectif Indépendant de Colombes

Témoignez sur parkinggratuit92@gmail.com, et nous répercuterons vos informations.

Retrouvez toutes nos publications sur

www.lapetitegarenne.info et

www.lecolombesquejaime.fr/

MME GOUETA - MAIRE DE COLOMBES = OMERTA SUR LE DOSSIER QPARK - DSP

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>