Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

ecole elementaire

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

13 Février 2017, 10:42am

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

CONTEXTE et ENJEUX

 

La Ville de Colombes propose des ateliers éducatifs aux enfants inscrits aux temps périscolaires suivants :

 

  1. Les lundi, mardi et jeudi de chaque semaine scolaire de 12h20 à 13h20,
  2. Les lundi, mardi et jeudi de chaque semaine scolaire de 17h30 à 18h30,
  3. Le vendredi après-midi de chaque semaine scolaire entre 13h30 et 16h30.

 

Les ateliers sont mis en place par des animateurs du service Enfance – Direction de la Famille, par des professionnels d’autres services municipaux, par des intervenants spécialisés ou encore par des associations.

 

 

La ville de Colombes a lancé deux appels à projet, l’un à destination des associations, l’autre à des intervenants spécialisés, pour préparer la programmation des ateliers périscolaires de l’année scolaire 2017-2018 destinés aux enfants de 3 à 11 ans. Cela concerne à la fois les Temps d’activités périscolaires (TAP) du vendredi après-midi (13 h 30 à 16 h 30), que le midi pour la restauration scolaire ou le soir après l’école en élémentaire (17 h 30 à 18 h 30).

La ville souhaite élargir ses propositions et améliorer son offre, en introduisant notamment davantage de sciences, de nouvelles technologies et d’initiations aux langues étrangères, alors que les inscriptions sont en chute libre. Depuis le passage des TAP en payant à la rentrée dernière, le nombre d’élèves inscrits est en effet baisse au premier et deuxième trimestre, surtout dans les quartiers populaires du Petit-Colombes et des Fossés-Jean. La moyenne atteignant difficilement les 50 % d’élèves inscrits.

 

De quoi s’attirer les foudres de l’opposition qui a encore demandé le retour à la gratuité au dernier conseil municipal. Reste à voir si les efforts de la mairie seront récompensés. En attendant, si vous avez de l’expérience dans l’animation de groupes d’enfants et si vous avez un projet d’atelier ludique et pédagogique à porter, vous pouvez déposer votre candidature au plus tard le 20 mars auprès du service de la vie associative.

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|V. T|08 février 2017, 17h50|

  leparisien.fr

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

Colombes recrute des associations pour relancer ses temps d’activité périscolaires

Voir les commentaires

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

7 Février 2017, 19:21pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Comme d'habitude, à l'approche des élections : présidentielle et législative, chacun sort ses griffes pour imposer sa vision des choses pour la ville de Colombes mais si cela était si simple....

La majorité municipale (LR) met en avant le fait de ne pas avoir augmenté les impôts comme cela avait été dit lors de la campagne des élections municipale.

Il est clair que personne ne remettra en question le fait de ne pas augmenter les impôts des Colombiens !

Pour autant, c'est bien vite oublier ce qui se passe réellement dans le portefeuille des familles Colombiennes :

- Augmentation des frais de cantine par le Quotient familial

- Changement du calcul du Quotient Familial : +14% pour les QF1

- Diminution des aides aux associations Colombiennes

- Fermeture des Mairies de proximité , véritable service aux Colombiens. A ce sujet Madame le Maire avait dit dans le journal Le parisien , le lendemain de son élection que le service aux Colombiens ne sera pas touché !

- Paiement des TAP pour les familles

- Le calcul des TAP se fait selon 2 catégories : de QF 1 à 4 = 3 € pour le vendredi après midi contre 6 € pour les QF de 5 à 8 . Cela en total contradiction avec le principe d'application du Quotient Familial pour ne pas pénaliser les familles en difficultés financières.

Le constat fait aujourd'hui est que les familles les plus modestes désertent les TAP.

Là aussi en contradiction avec le principe des TAP qui doit permettre l'ouverture aux activités et à la culture pour tous les enfants sans distinction sociale.

- Mise en place des pénalités de 5 € (en plus du coût du repas) pour les familles ne signant pas le contrat de rentrée scolaire. Même s'il semble que cette pénalité n'est pas appliquée , l'idée est bien là ...

- la Baisse de la dotation (participation) de la Mairie pour les enfants en école Elémentaire et en école Maternelle

Pour preuve :

Nous exprimons en % l'évolution entre 2013 (ancienne municipalité socialiste) et 2016 ( la municipalité LR actuellement en Mairie)

Budget de fonctionnement :

Ecole maternelle

* Par élève : - 21.33%

* Par élève en REP : - 19.87%

 

 Ecole élémentaire :

* Par élève : - 16.04%

* Par élève en REP : - 28.96%

Il y a 39 écoles : 21 maternelles et 19 élémentaires

nombres d'élèves au total : 9 401 dont 3 796 en maternelles (dont 2 325 REP) et 5 605 en élémentaires (dont 3 443 REP)

Conclusion :

Si effectivement l'impôt direct ne "change" pas pour les Colombiens, c'est bien bien de manière plus insidieuse que l'augmentation se traduit... 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...
Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Voir les commentaires

Pétition RER A & Ligne L - Les retards, y en a marre !

3 Février 2017, 12:00pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Pétition RER A & Ligne L - Les retards, y en a marre !

Nous, usagers du RER A et de la ligne L nord, et de leurs gares :

 

Achères, Asnières-sur-Seine, Bécon, Bois-Colombes, Boissy-Saint-Léger, Bry-sur-Marne, Bussy Saint Georges, Carrières-sur-Seine, Cergy, Champigny, Champs, Chatou, Chessy, Clichy, Colombes, Conflans-Sainte-Honorine, Courbevoie, Croissy, Fontenay, La-Garenne-Colombes, Houilles, Joinville, Levallois, Maisons-Laffitte, Marne-la-Vallée, Nanterre, Neuilly-sur-Marne, Neuville, Nogent, Noisy-le-Grand, Paris, Le Pecq, Pontoise, Poissy, Rueil, Sartrouville, Saint-Germain-en-Laye, Saint-Maur, Sucy, Torcy, La Varenne, Le Vésinet, Vincennes, ...

 

Sommes excédés par la situation chaotique de nos lignes ces derniers mois comme depuis tant d’années. Les galères ne cessent de se multiplier. On ne sait jamais à quelle heure on va arriver au boulot le matin, on ne sait jamais à quelle heure on va rentrer le soir, pour relayer une nounou, pour un rendez-vous de médecin, ou juste pour retrouver ses proches.

  

Malgré les nouveaux trains à deux étages, on ne compte plus les voyages en mode « sardine », serrés sur ses voisins, souvent dans la tension car les gens en ont plus que marre. Les quais bondés de monde et les trains qui débordent de passagers créent des situations d’insécurité pour nous usagers : risque de malaise, risque d’accident à l’arrivée d’un train, risque de mouvement de foule. Nous dénonçons ces troubles répétés à l’ordre public.

 

- Non aux trajets interminables et si souvent interrompus quand on monte en début de ligne, depuis Cergy, Conflans, Marne-la-Vallée ou Poissy par exemple.

 

- Non à devoir laisser passer plusieurs trains bondés quand on monte dans des stations plus proches comme Sartrouville, Houilles Carrières sur Seine, Val-de-Fontenay ou Neuilly-Plaisance.

 

- Non aux largages inopinés, qui sont si fréquents sur la ligne L à Bécon les Bruyères, mais qu’on subit aussi parfois sur le RER A, par exemple à Achères, Val-de-Fontenay ou Maisons Laffitte.

 

Les décideurs et les élus doivent prendre conscience du calvaire que nous vivons pour enfin prendre les mesures nécessaire, notamment en forçant les exploitants RATP et SNCF à travailler vraiment ensemble. 

 

Nous demandons que les 10 mesures concrètes ci-dessous soient mises en oeuvre au plus vite. C'est au STIF, présidé par Mme Valérie Pécresse, de décider ces mesures :

 

  • 1. Mettre enfin en place la gestion unique du RER A par la RATP et la SNCF, réclamée depuis si longtemps par les usagers. Cela revient à mettre sous « commandement unique » l’ensemble des trains du RER A et de la ligne L nord, comme cela a été effectué sur le RER B il y a 3 ans.

Sur le RER B cela a permis de réduire les retards car les opérateurs peuvent tout de suite prendre la bonne décision pour toute la ligne. Les opérateurs RATP et SNCF, qui sont des services publics, devront s’expliquer sur l’obstruction qu’ils pratiquent depuis des décennies pour éviter de travailler ensemble : les rivalités de leurs chefs sont responsables d’une bonne partie de nos galères.

 

  • 2. De la même manière, il est plus que temps de mettre fin à la « relève de conducteur » à Nanterre-Préfecture. Cette relève a été supprimée sur le RER B dès 2008 et a contribué à fluidifier le trafic. 

Cette réforme indispensable permettra de réduire le temps d’attente à Nanterre et les retards et d’améliorer l’information donnée par les conducteurs. Il n’y aura plus la branche rapide et la branche lente mais deux branches rapides, pour le bénéfice de tous car ça réduira les bouchons du tronçon central. Là aussi, les opérateurs, surtout la RATP, devront expliquer pourquoi ils nient la réalité depuis tant d’années : ce qui a marché sur le RER B marchera bien entendu sur le RER A…

 

  • 3. Le renouvellement des vieux trains de la ligne L, qui tombent tout le temps en panne, et de sa soeur la ligne J (trains de Saint Lazare), doit être entièrement réalisé. A chaque panne d’un train de la ligne L, les RER A de Cergy et Poissy sont eux aussi stoppés car ils circulent sur les mêmes voies. Les rames neuves "Francilien" permettent de voyager dans des conditions bien plus agréables et sont surtout beaucoup plus fiables. 

Les mesures 1, 2 et 3 sont trois engagements explicites pris par Valérie Pécresse, décrits noir sur blanc en page 7 (pour les deux premières) et en page 5 (pour la troisième) dans son programme « Pour une révolution des transports » diffusé en octobre 2015.

 

  • 4. Avoir enfin un service de qualité et fiable quelle que soit l’heure et le jour : il faut plus de RER le soir pour rentrer à la maison, des trains de la ligne L prolongés au moins jusqu’à Maisons-Laffitte toute la journée. Et on a besoin de plus de RER pendant les vacances (juillet, août et décembre) vers Cergy.

 

  • 5. Mettre en place des trains de réserve, avec des conducteurs prêts à partir depuis des voies de garage à la moindre suppression de trains. Sur les branches les plus chargées comme Cergy et Marne-la-Vallée ces trains « au cas où » sont essentiels pour éviter la congestion.

 

  • 6. Déployer un dispositif d’information voyageurs fiable et commun à la RATP et la SNCF. Il n’est pas normal que l’application smartphone « Mon RER A » lancée il y a 15 mois par la RATP ne fonctionne toujours pas pour les gares de Nanterre à Cergy et Poissy, en « zone SNCF ». 

 

  • 7. La Région et le STIF doivent accélérer les investissements pour créer des aiguillages et des voies de garage ou de retournement.

Ces travaux permettent de fluidifier le trafic en faisant sauter les bouchons qui freinent si régulièrement les trains. Ainsi tous les experts (RATP, SNCF Transilien, SNCF Réseau) sont d’accord pour considérer qu’il est urgent de rajouter une voie de retournement à Nanterre Université car cette voie améliorera grandement la fiabilité de la ligne L, permettra de mieux répartir les voyageurs dans les trains le matin, et réduira par ricochet les impacts sur les trains des branches Cergy et Poissy du RER A. Il ne faut donc plus attendre et trouver les fonds nécessaires. Idem pour l’amélioration des circulations à Torcy, essentielle pour améliorer les trajets à l’est.

 

  • 8. Des trains de marchandises (!) circulent sur les mêmes rails que le RER A et créent des retards fréquents, comme à Maisons-Laffitte cet automne. Nous demandons que ces trains de fret soient déviés.

Il faut pas s’étonner que notre ligne, la plus chargée d’Europe, ne fonctionne pas si les RER, fréquents et normalement rapides, doivent céder la place à des trains plus lents, plus longs et plus lourds.

 

  • 9. Les colis suspects sont devenus une des principales causes de retards. Le 13 janvier, le RER A a été coupé 1h40 à Nanterre, et la ligne L a été très perturbée par ricochet. C’est tous les jours. Nous demandons que des équipes de police avec chien renifleur soient déployés dans les grandes gares du RER A et de Saint Lazare pour arriver bien plus vite sur place.

 

  • 10. Enfin, au-delà des mesures d’urgence, la planification à 2, 5 et 10 ans des investissements et mesures pour désaturer vraiment nos trains et les fiabiliser. Nous demandons que la branche Cergy soit priorisée : c’est là que les trains sont les moins ponctuels. Et que la démarche soit ensuite étendue à l’ensemble des branches du RER A

 

Nous, usagers du RER A et de la ligne L Nord, resterons mobilisés jusqu’à ce que l’ensemble de ces 10 mesures soit adopté et appelons à la mobilisation générale de tous les décideurs et élus de nos villes pour obtenir ces changements.

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Pétition RER A & Ligne L - Les retards, y en a marre !

Pétition RER A & Ligne L - Les retards, y en a marre !

Voir les commentaires

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

31 Janvier 2017, 12:19pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Victor Tassel|16 janvier 2017, 17h54 | MAJ : 16 janvier 2017, 17h55

 

Les inégalités se creusent-elles dans les écoles de Colombes ? Après deux années de gratuité, les temps d’activités périscolaires (TAP), organisés le vendredi après-midi, sont payants depuis la rentrée de septembre dernier. Le prix, le plus élevé du département, varie en fonction du quotient familial et représente entre 3 et 7 € par enfant et par demi-journée. « Nous avons besoin de nous y retrouver », justifie la mairie (LR). Mais la pilule passe mal auprès des parents d’élèves. Et la fréquentation est en chute libre.

 

Au total, un peu plus de la moitié des élèves colombiens (55,18 %) étaient inscrits au TAP au premier trimestre, soit 5 262 élèves sur les 9 536 que compte la ville. Un pourcentage qui tombe à 46,46 % au deuxième trimestre. « L’érosion a lieu depuis deux ans déjà, se défend la mairie. En rassemblant les activités le vendredi après-midi, les parents se sont adaptés et peuvent garder eux-mêmes leur enfant ». Selon les chiffres de la mairie, le nombre d’inscrits est passé de 7 138 pour la première année, à 6 295 enfants en 2015-2016.

 

 

 

« Il faut être réaliste, ici nous n’avons pas d’argent »

Sauf qu’ils varient selon quartiers. Et les écoles où le nombre d’inscrits est le plus faible sont toutes dans les quartiers populaires du Petit-Colombes ou aux Fossés-Jean, « là où pourtant les enfants en ont le plus besoin » assure Abdel Mesbahi, responsable local de la FCPE. Aux écoles élémentaires et maternelle Charles Peguy, situées au cœur du quartier Petit-Colombes, sur les 638 élèves, seuls 163 (!) participent aux TAP. « Depuis que c’est payant, nous avons moitié moins d’élèves. Dans une zone d’éducation prioritaire, cela m’interpelle beaucoup » soupire Emmanuel Chauveau, le directeur de l’école… « Que les directeurs d’école s’occupent du temps scolaire et de l’apprentissage, et laissent la mairie s’occuper des TAP, rétorque-t-on au cabinet du maire. Que chacun reste dans son rôle. »

 

Venue déposer ses deux enfants, Nadia est perplexe. Même fataliste. « Comment voulez-vous que l’on fasse ? Il faut être réaliste, ici nous n’avons pas d’argent », soupire-t-elle. Femme au foyer elle a préféré inscrire ses enfants à des cours de dessin et d’athlétisme en dehors de l’école, comme son amie Fatima qui a choisi des cours de danse et de théâtre pour sa fille. « Il faut voir les activités qui sont proposées. C’est de la garderie. S’il faut payer, je préfère payer quelque chose qui vaut vraiment le coup », lance-t-elle. Bien qu’elle trouve cela « scandaleux », Sandrine, poussette à la main, n’a pas eu d’autre choix que d’inscrire son fils, élève en CE1. « Je travaille, et je n’ai pas d’autre moyen pour le garder ».

 

Certains parents d’élèves ne baissent pas les bras et comptent faire plier la mairie. Un collectif « Pour défendre l’école à Colombes », mené par Abdel Mesbahi, compte attaquer la mairie au tribunal administratif. Des collectes ont été menées à la sortie des écoles et sur Internet pour récupérer les quelque 2 000€ de frais. « Le dossier est entre les mains de notre avocat, qui va bientôt passer à l’action, promet Adbel Mesbahi. C’est clair qu’il y a une discrimination vis-à-vis des familles ».

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

Voir les commentaires

Rejet de ma candidature pour la Métropole du Grand paris !

25 Janvier 2017, 19:25pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Rejet de ma candidature pour la Métropole du Grand paris !

Chaque citoyen avait la possibilité de se présenter à ......un tirage au sort pour devenir, a titre bénévole, membre du Conseil du développement.

Je souhaite de plus en plus m'investir dans la ville de Colombes pour les Colombiennes et les Colombiens . Ce ne sera pas pour cette fois mais qui peut connaitre le futur ?

A suivre très prochainement la suite de l'histoire....

Ci-dessous la réponse :

Chère Madame, cher Monsieur,

 

Vous avez fait acte de candidature sur le site internet de la Métropole du Grand Paris pour devenir membre de son Conseil de développement.

 

Nous sommes au regret de vous informer que votre candidature n’a pas été retenue lors du tirage au sort organisé sous contrôle d’huissier le lundi 16 janvier 2017.

 

Le Président de la Métropole, Patrick OLLIER, tient à vous remercier sincèrement pour votre intérêt porté à la Métropole et pour votre candidature. Il vous invite à retrouver les projets et l’actualité de la Métropole sur www.metropolegrandparis.fr et vous prie d’agréer ses sentiments les meilleurs.

 

unnamed

17 avenue Pierre Mendès France, 75013 Paris

 www.metropolegrandparis.fr

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Rejet de ma candidature pour la Métropole du Grand paris !

Rejet de ma candidature pour la Métropole du Grand paris !

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>