Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

periscolaire

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

31 Janvier 2017, 12:19pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Victor Tassel|16 janvier 2017, 17h54 | MAJ : 16 janvier 2017, 17h55

 

Les inégalités se creusent-elles dans les écoles de Colombes ? Après deux années de gratuité, les temps d’activités périscolaires (TAP), organisés le vendredi après-midi, sont payants depuis la rentrée de septembre dernier. Le prix, le plus élevé du département, varie en fonction du quotient familial et représente entre 3 et 7 € par enfant et par demi-journée. « Nous avons besoin de nous y retrouver », justifie la mairie (LR). Mais la pilule passe mal auprès des parents d’élèves. Et la fréquentation est en chute libre.

 

Au total, un peu plus de la moitié des élèves colombiens (55,18 %) étaient inscrits au TAP au premier trimestre, soit 5 262 élèves sur les 9 536 que compte la ville. Un pourcentage qui tombe à 46,46 % au deuxième trimestre. « L’érosion a lieu depuis deux ans déjà, se défend la mairie. En rassemblant les activités le vendredi après-midi, les parents se sont adaptés et peuvent garder eux-mêmes leur enfant ». Selon les chiffres de la mairie, le nombre d’inscrits est passé de 7 138 pour la première année, à 6 295 enfants en 2015-2016.

 

 

 

« Il faut être réaliste, ici nous n’avons pas d’argent »

Sauf qu’ils varient selon quartiers. Et les écoles où le nombre d’inscrits est le plus faible sont toutes dans les quartiers populaires du Petit-Colombes ou aux Fossés-Jean, « là où pourtant les enfants en ont le plus besoin » assure Abdel Mesbahi, responsable local de la FCPE. Aux écoles élémentaires et maternelle Charles Peguy, situées au cœur du quartier Petit-Colombes, sur les 638 élèves, seuls 163 (!) participent aux TAP. « Depuis que c’est payant, nous avons moitié moins d’élèves. Dans une zone d’éducation prioritaire, cela m’interpelle beaucoup » soupire Emmanuel Chauveau, le directeur de l’école… « Que les directeurs d’école s’occupent du temps scolaire et de l’apprentissage, et laissent la mairie s’occuper des TAP, rétorque-t-on au cabinet du maire. Que chacun reste dans son rôle. »

 

Venue déposer ses deux enfants, Nadia est perplexe. Même fataliste. « Comment voulez-vous que l’on fasse ? Il faut être réaliste, ici nous n’avons pas d’argent », soupire-t-elle. Femme au foyer elle a préféré inscrire ses enfants à des cours de dessin et d’athlétisme en dehors de l’école, comme son amie Fatima qui a choisi des cours de danse et de théâtre pour sa fille. « Il faut voir les activités qui sont proposées. C’est de la garderie. S’il faut payer, je préfère payer quelque chose qui vaut vraiment le coup », lance-t-elle. Bien qu’elle trouve cela « scandaleux », Sandrine, poussette à la main, n’a pas eu d’autre choix que d’inscrire son fils, élève en CE1. « Je travaille, et je n’ai pas d’autre moyen pour le garder ».

 

Certains parents d’élèves ne baissent pas les bras et comptent faire plier la mairie. Un collectif « Pour défendre l’école à Colombes », mené par Abdel Mesbahi, compte attaquer la mairie au tribunal administratif. Des collectes ont été menées à la sortie des écoles et sur Internet pour récupérer les quelque 2 000€ de frais. « Le dossier est entre les mains de notre avocat, qui va bientôt passer à l’action, promet Adbel Mesbahi. C’est clair qu’il y a une discrimination vis-à-vis des familles ».

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

INTERACTIF. A Colombes, inscriptions en chute libre pour le périscolaire payant

Voir les commentaires

Colombes : la Mairie LR vient de "TAP.. PER" avec sa facturation des TAP dans les familles Colombiennes !

23 Novembre 2016, 18:35pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : la Mairie LR vient de TAP.. PER avec sa facturation des TAP dans les familles Colombiennes !

 

 

La facture des TAP vient de tomber auprès des familles Colombiennes et ça fait mal !

La conséquence immédiate est la désertion aux TAP par les enfants des familles "moins favorisées" des quartiers Nord de Colombes 

 

Pour rappel :

Voté en Conseil Municipal de mars 2016 la gratuité des Temps d’activités périscolaires disparaitra à la rentrée de septembre 2016.
Malgré une forte mobilisation des associations de parents d’élèves, la municipalité LR n’a pas fléchi.
Chaque famille Colombienne devra débourser entre 3 à 6 € par enfant et par semaine soit un coût annuel entre 108 et 216 € par an et par enfant.
Cela va fragiliser d’avantage le budget des Colombiens déjà très tendu.
Le paiement des TAP fait aussi suite à la modification par la Municipalité du calcul des tranches du Quotient Familial + 14 % pour les QF 1 !
Les familles devront réfléchir à deux fois avant de laisser leur(s) enfant(s) le vendredi après-midi au TAP (3 heures). Que feront ces enfants ? Les associations de parents d’élèves s’alarme sur cette inégalité entre les enfants : les parents qui pourront payer et ceux qui ne peuvent pas.
La Mairie de son côté se retranche derrière le coût « modique » de 1 à 2 € de l’heure. C’est bien méconnaitre le budget de certaines familles Colombienne dont le budget est à 1 € près.
La Mairie pratique la double peine : après la taxation des repas scolaires de 5 € de pénalité (même s’il y a eu un peu d’assouplissement devant les nombreux mécontentements des parents) c’est maintenant la tarification des TAP.
La Mairie explique aussi que le coût des TAP sera « compensé » par des activités de qualités ! Ce n’était pas le cas avant ? Les dernières réunions des centres de loisirs laissent penser que les activités ne changeront pas : nous retrouverons les mêmes intervenants spécialisés ou associatifs de la ville.
La mairie a souhaitée centraliser l’organisation des TAP afin de « mieux » répartir les activités. Il faut aussi prendre en compte que les activités dépendent aussi de la localisation de l’établissement scolaire. Vu la courte durée des TAP (3 heures), les écoles éloignées des équipements sportifs de la ville ne pourront jamais en profiter.
Il incombe à chaque Colombien de rester vigilant quant à l’organisation des TAP et la qualité de ces derniers.

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

www.lecolombesquejaime.fr
lecolombesquejaime@free.fr

Colombes : la Mairie LR vient de TAP.. PER avec sa facturation des TAP dans les familles Colombiennes !

Colombes : la Mairie LR vient de TAP.. PER avec sa facturation des TAP dans les familles Colombiennes !

Voir les commentaires

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

29 Septembre 2016, 17:50pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?
TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

Voilà maintenant 1 mois que les TAP (temps d'activités périscolaires) payants ont été mis en place à colombes .

Faut-il le rappeler : entre 108 à 216 € par an et par enfant

le 1er constat est alarmant :

Les parents des quartiers Nord (quartiers moins favorisés de colombes) ne laissent pas leurs enfants aux TAP du vendredi après midi.

Les parents des quartiers Sud ( quartiers plus favorisé que ceux du nord) laissent leurs enfants avec un peu plus de présence qu'en temps normal. cette situation peut aussi s'expliquer par l'inscription en cours aux centres sportifs .

la conséquence immédiate est :

- le nombre d'animateurs dans les quartiers Nord est bien supérieur aux nombres d'enfants

- le nombre d'animateurs dans les quartiers Sud est inférieur aux nombres d'enfants obligeant les activités des TAP du vendredi à se transformer en "garderie" qu'il est convenu d'appeler "loisirs récré-activ'".

Le terme est plus vendeur que "garderie".

Sur les activités "de qualité" que la municipalité LR avait vendu , pour justifier du coût le résultat est inchangé par rapport aux années précédentes.

Explications :

1) 80 % des activités (en jaune sur la photo) sont assurées par les animateurs eux mêmes.

2) 5% des activités assurées par des intervenants extérieurs

3) 15 % des activités assurées par des associations colombiennes

Conclusion:

Les Colombiennes et Colombiens paient pour les mêmes activités que les années précédentes en faisant travailler 2 fois plus les animateurs

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Voir les commentaires

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

19 Septembre 2016, 15:47pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées
Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

Après 2/3 semaines de TAP (Temps d'Activités Périscolaires) un premier bilan vient d'être dressé par la Municipalité LR, Rappelons que cette dernière vient de supprimer la gratuité des activités du vendredi après midi a compter du 1er septembre 2016.

Les familles des quartiers "défavorisés" du Nord de Colombes ont désertés les TAP payant du vendredi après midi.

Contrairement aux quartiers "plus favorisés" du Sud de Colombes dont on note une stabilisation en nombre d'élève voire un peu supérieur à l'année dernière peut être dû aux inscriptions, en cours, des centres de loisirs sportif.

La conséquence immédiate est la difficile gestion des animateurs sur la ville. En effet, du fait de la désertion des enfants pour les TAP dans les quartiers Nord, le nombre d'animateurs se trouve être plus important que dans le SUD qui se trouve en sous effectif.

Selon une source municipale cela peut atteindre 50% de moins de présence par rapport à l'année précédente exclusivement dans les quartiers Nord.

Dans les quartiers SUD les parents s’inquiètent de voir que les "activités de qualités " vendues par la mairie pour justifier du coût des TAP ne sont pas au rendez vous .

S'agit -il d'un problème de mise en place ou d'un rodage, les semaines à venir nous permettrons d'y voir un peu plus clair

A suivre...

Pour rappel :

Voté en Conseil Municipal de mars 2016 la gratuité des Temps d’activités périscolaires disparaitra à la rentrée de septembre 2016.
Malgré une forte mobilisation des associations de parents d’élèves, la municipalité LR n’a pas fléchi.
Chaque famille Colombienne devra débourser entre 3 à 6 € par enfant et par semaine soit un coût annuel entre 108 et 216 € par an et par enfant.
Cela va fragiliser d’avantage le budget des Colombiens déjà très tendu.
Le paiement des TAP fait aussi suite à la modification par la Municipalité du calcul des tranches du Quotient Familial + 14 % pour les QF 1 !
Les familles devront réfléchir à deux fois avant de laisser leur(s) enfant(s) le vendredi après-midi au TAP (3 heures). Que feront ces enfants ? Les associations de parents d’élèves s’alarme sur cette inégalité entre les enfants : les parents qui pourront payer et ceux qui ne peuvent pas.
La Mairie de son côté se retranche derrière le coût « modique » de 1 à 2 € de l’heure. C’est bien méconnaitre le budget de certaines familles Colombienne dont le budget est à 1 € près.
La Mairie pratique la double peine : après la taxation des repas scolaires de 5 € de pénalité (même s’il y a eu un peu d’assouplissement devant les nombreux mécontentements des parents) c’est maintenant la tarification des TAP.
La Mairie explique aussi que le coût des TAP sera « compensé » par des activités de qualités ! Ce n’était pas le cas avant ? Les dernières réunions des centres de loisirs laissent penser que les activités ne changeront pas : nous retrouverons les mêmes intervenants spécialisés ou associatifs de la ville.
La mairie a souhaitée centraliser l’organisation des TAP afin de « mieux » répartir les activités. Il faut aussi prendre en compte que les activités dépendent aussi de la localisation de l’établissement scolaire. Vu la courte durée des TAP (3 heures), les écoles éloignées des équipements sportifs de la ville ne pourront jamais en profiter.
Il incombe à chaque Colombien de rester vigilant quant à l’organisation des TAP et la qualité de ces derniers.

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Voir les commentaires

Colombes : Madame le Maire s'en TAP*des Familles (* Temps d'activités périscolaires) et impose la double peine

15 Septembre 2016, 17:35pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : Madame le Maire s'en TAP*des Familles (* Temps d'activités périscolaires) et impose la double peine aux familles
Colombes : Madame le Maire s'en TAP*des Familles (* Temps d'activités périscolaires) et impose la double peine aux familles

Colombes : Madame le Maire s'en TAP* des Familles (* Temps d'activités périscolaires) et impose la double peine

La gratuité des activités du vendredi après midi pour les 6 000 enfants de Colombes c'est Terminé depuis cette rentrée.

Chaque famille Colombienne devra débourser entre 3 à 6 € par enfant et par semaine soit un coût annuel entre 108 et 216 € par an et par enfant.


Cela va fragiliser d’avantage le budget des Colombiens déjà très tendu.


Le paiement des TAP fait aussi suite à la modification par la Municipalité, en mars 2016, du calcul des tranches du Quotient Familial + 14 % pour les QF 1 !

C'est le principe de la double peine aux familles :

1) En mars 2016, les tranches du quotient familial ont été revues à la hausse et de nombreuses familles vont basculer dans la tranche supérieure

2) Dans la foulée, la municipalité LR décide de faire payer les TAP avec un coût bien moindre que la recette espérée

l'Etat et la CAF maintiennent leurs subventions au même niveau que l'an dernier

ETAT : 470 000 €

CAF : 324 000 €

Après subvention le coût réel pour la ville est de 504 000 €

il faut préciser que la subvention porte sur le nombre d'enfants scolarisés et pas sur le nombre d'enfants présents aux TAP = recette supplémentaire pour la Mairie.

en bref :

6 000 enfants x 4,5 € (tarif moyen) x 36 semaines = 972 000 € - coût réel pur la ville de 504 000 € = 468 000 € de trop perçu

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Colombes : Madame le Maire s'en TAP*des Familles (* Temps d'activités périscolaires) et impose la double peine aux familles

Voir les commentaires

1 2 > >>