Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

stade yves du manoir

Champion du monde : Steven NZONZI au Stade yves du Manoir le 1er Septembre à 15H

1 Septembre 2018, 12:20pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Champion du monde : Steven NZONZI au Stade yves du Manoir le 1er Septembre à 15H

Steven NZONZI - 29 ans est né à Colombes le 15 décembre 1988

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Champion du monde : Steven NZONZI au Stade yves du Manoir le 1er Septembre à 15H

Voir les commentaires

Colombes : festivités de la Fête nationale, qui se tiendront le 13 juillet 2018 à 22h30, au Stade Yves-du-Manoir

10 Juillet 2018, 17:45pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

 

COLOMBES : festivités de la Fête nationale, qui se tiendront le 13 juillet 2018 à 22h30, au Stade Yves-du-Manoir

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Colombes : festivités de la Fête nationale, qui se tiendront le 13 juillet 2018 à 22h30, au Stade Yves-du-Manoir

Voir les commentaires

En cas de Ligue 2, le Red Star jouera-t-il à Colombes en attendant un nouveau stade Bauer ?

9 Avril 2018, 17:45pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

 

En cas de Ligue 2, le Red Star jouera-t-il à Colombes en attendant un nouveau stade Bauer ?

>Sports>Sports en Ile-de-France|Stéphane Corby|06 avril 2018, 11h30|MAJ : 06 avril 2018, 12h29

Les Audoniens disputent un match décisif pour la montée ce vendredi soir. Dans la perspective d’un retour en L2, ses dirigeants envisagent un déménagement au stade Yves-du-Manoir, le temps de reconstruire Bauer à Saint-Ouen.
C’est un vendredi capital qui se présente pour les candidats à la montée en Ligue 2. Exempt, le leader Béziers voit ses quatre dauphins s’affronter en même temps, dont le Red Star (2ème) et Rodez (3ème) qui se croisent dans l’Aveyron (ce vendredi soir à 20 heures). Mais c’est en coulisses que se joue aussi l’avenir du club. L’éventualité de retrouver la Ligue 2 la saison prochaine va reposer la question de la non-homologation de son stade Bauer. Il y a trois ans, le Red Star avait trouvé refuge à Beauvais (Oise), lors de la première saison en Ligue 2, avant d’investir le stade Jean-Bouin, à Paris, la suivante.

En janvier dernier, l’hypothèse d’une rénovation du stade Bauer a minima et réalisée durant l’été prenait de l’épaisseur mais elle n’est déjà plus d’actualité. Le club planche, en effet, sur un projet plus ambitieux de (re) construction d’un stade moderne à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) de 12 000 places, adossé à un centre commercial. Dans ce but, Bauer a été inscrit dans la deuxième phase des projets de la Métropole du Grand Paris.

Propriétaire des lieux, la municipalité a signé une convention d’occupation du stade avec le Red Star et soutient le projet, d’autant que son président, Patrice Haddad, s’est engagé à trouver les fonds privés. « L’inscription à la Métropole II ouvre de nouvelles perspectives pour des dossiers sérieux d’investisseurs, espère le maire UDI de Saint-Ouen, William Delannoy. Je crois à ce projet, avec son potentiel sportif et son centre commercial en dessous. »

« Fin 2018, on met une grue à Bauer et on achève notre équipement en 2021 »
En attendant, il est donc acté que le club ne jouerait pas la saison prochaine à Saint-Ouen en cas de montée en Ligue 2. Ses dirigeants s’activent d’ailleurs déjà à trouver un terrain de repli. Comme en 2015, au moment du grand retour dans le monde professionnel, plusieurs pistes ont été explorées. La plus sérieuse mènerait au stade Yves-du-Manoir de Colombes (Hauts-de-Seine). Libre depuis le départ du Racing 92 rugby à la U Arena de Nanterre (Hauts-de-Seine), l’enceinte de 14 000 places possède deux avantages : elle nécessite peu de travaux de mise aux normes pour le football (vestiaires, parcage public visiteur…) et appartient au conseil départemental des Hauts-de-Seine, qui entretient des relations étroites avec le Red Star, depuis que le club a élu domicile à Gennevilliers pour ses entraînements.

Reste qu’un déménagement à Colombes devra s’inscrire dans une fenêtre de tir bien précise. Le site va en effet subir un petit lifting, en vue d’accueillir les épreuves de hockey sur gazon des Jeux olympiques 2024. « Fin 2018, on met une grue à Bauer et on achève notre équipement en 2021 », ambitionne, déjà, William Delannoy.
 

 

http://www.leparisien.fr/sports/ile-de-france/en-cas-de-ligue-2-le-red-star-jouera-t-il-a-colombes-en-attendant-un-nouveau-stade-bauer-06-04-2018-7649532.php

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

 En cas de Ligue 2, le Red Star jouera-t-il à Colombes en attendant un nouveau stade Bauer ?

Voir les commentaires

Colombes Bilan à mi-mandat : 6) jeter l'argent par la fenêtre avec 2 médailles pour 10 000 €

24 Mars 2018, 12:05pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes Bilan à mi-mandat : 6)  jeter l'argent par la fenêtre avec 2 médailles pour 10 000 €

Colombes : la ville n'a plus d'argent mais achète 2 médailles des JO pour 10 000 €

Le prix de 5 000 € la médaille nous a paru raisonnable, note l’adjoint à la culture Pierre Nicot.

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Colombes Bilan à mi-mandat : 6)  jeter l'argent par la fenêtre avec 2 médailles pour 10 000 €
Colombes Bilan à mi-mandat : 6)  jeter l'argent par la fenêtre avec 2 médailles pour 10 000 €

Colombes Bilan à mi-mandat : 6) jeter l'argent par la fenêtre avec 2 médailles pour 10 000 €

Voir les commentaires

Racing 92 : le rideau tombe sur le stade Yves du Manoir à Colombes

24 Décembre 2017, 15:14pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Racing 92 : le rideau tombe sur le stade Yves du Manoir à Colombes

 

10 000 personnes sont attendues au Stade Yves-du-Manoir ce samedi pour le dernier match du Racing 92 à Colombes, avant son départ vers la toute nouvelle U Arena de Nanterre.

« Ça fait un pincement au cœur, confie Rabah Fekkar, 73 ans, qui gère le café… du Stade, situé juste en face. Je suis un fan du Racing. Les supporters vieillissent comme moi. J’en ai connu certains quand ils avaient 5 ans, ils m’appelaient « Papi ». Et aujourd’hui, ils viennent avec leurs enfants. »

Le départ du Racing 92, c’est une nouvelle page qui se tourne pour cette enceinte mythique. Construit pour les Jeux olympiques de Paris de 1924, le stade Yves-du-Manoir a accueilli pendant un demi-siècle les plus grandes compétitions sportives mondiales : Coupe du monde de football, tournoi de rugby des V Nations, championnats d’athlétisme, galas de boxe… avant d’être détrôné par le Parc des Prince, puis le Stade de France.

« Il restera encore le football et le rugby amateur. Ce n’est que l’équipe première qui part à Nanterre, se console Rabah. Mais il fallait voir l’ambiance ici les soirs de matchs. Certains viennent ici parce que c’est convivial. Le noyau chante et danse. De temps en temps, on est obligés de pousser les tables pour laisser la place au haka. »

 

 

S’il est triste de voir les supporters partir à Nanterre, le gérant n’est pas inquiet. Il estime que la perte de son chiffre d’affaires ne devrait pas dépasser 10 %. « Nous sommes là depuis 27 ans, poursuit son fils, Hamid. Nous aurons connu avant, pendant et après le rugby. Et même après le football… » Car avant même les restrictions de Vigipirate qui les ont fait renoncer à leur buvette festive sur le trottoir, le rugby n’a jamais drainé les foules d’Ile-de-France comme le foot. « A l’époque du Matra Racing, il y avait une grosse ambiance, des vendeurs à la sauvette, les musiciens des équipes adverses qui venaient jouer ici… On veut retrouver la fête ! », lance Hamid dans un sourire.

Accoudé au comptoir, Djamel, fan du Racing, avoue qu’il ira voir un match à la U Arena « si les places sont à prix abordables ». Mais à sa gauche, Jaouad est amer : « Pourquoi le Racing est-il parti à Nanterre ? Pourquoi n’a-t-on pas plutôt rénové ici ce stade mythique ? »

Ceux qui se réjouissent en revanche, ce sont les riverains. « Le stationnement sauvage, les embouteillages, le bruit du match, les allées et venues des supporters avant et après… cela faisait beaucoup de nuisances », rappelle Shaima, dont les grands-parents habitent dans la petite rue Faber, celle qui longe le Stade.

Du côté de la municipalité de Colombes, on reste optimiste sur l’avenir du stade départemental. « Nous avons eu la chance entre-temps d’apprendre que nous accueillerons les épreuves de hockey-sur-gazon des Jeux olympiques de 2024, rappelle Nicole Gouéta, maire et conseillère départementale (LR). Nous conservons l’école de rugby et le football. Le Racing hockey s’y entraîne déjà chaque semaine et nous mettons tout en œuvre pour avoir la fédération de hockey-sur-gazon ! » Et le maire de tacler son prédécesseur socialiste : « Maintenant que nous avons laissé partir la fédération de handball… » Nicole Gouéta va aussi proposer d’accueillir les entraînements des équipes lors du Mondial de rugby 2023. « Mais tout ça est très récent. Il faut le temps que ça se mette en place. »

Twitter : @adaboval

 

Hamid et Rabah Fekkar, les patrons du Café du Stade

LP/Adeline DABOVAL

 

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|Adeline Daboval|15 décembre 2017, 18h24|MAJ : 16 décembre 2017, 0h30|

Hauts-de-Seine

 

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Racing 92 : le rideau tombe sur le stade Yves du Manoir à Colombes

Voir les commentaires

1 2 3 > >>