Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

temps d'activites periscolaires

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

7 Février 2017, 19:21pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Comme d'habitude, à l'approche des élections : présidentielle et législative, chacun sort ses griffes pour imposer sa vision des choses pour la ville de Colombes mais si cela était si simple....

La majorité municipale (LR) met en avant le fait de ne pas avoir augmenté les impôts comme cela avait été dit lors de la campagne des élections municipale.

Il est clair que personne ne remettra en question le fait de ne pas augmenter les impôts des Colombiens !

Pour autant, c'est bien vite oublier ce qui se passe réellement dans le portefeuille des familles Colombiennes :

- Augmentation des frais de cantine par le Quotient familial

- Changement du calcul du Quotient Familial : +14% pour les QF1

- Diminution des aides aux associations Colombiennes

- Fermeture des Mairies de proximité , véritable service aux Colombiens. A ce sujet Madame le Maire avait dit dans le journal Le parisien , le lendemain de son élection que le service aux Colombiens ne sera pas touché !

- Paiement des TAP pour les familles

- Le calcul des TAP se fait selon 2 catégories : de QF 1 à 4 = 3 € pour le vendredi après midi contre 6 € pour les QF de 5 à 8 . Cela en total contradiction avec le principe d'application du Quotient Familial pour ne pas pénaliser les familles en difficultés financières.

Le constat fait aujourd'hui est que les familles les plus modestes désertent les TAP.

Là aussi en contradiction avec le principe des TAP qui doit permettre l'ouverture aux activités et à la culture pour tous les enfants sans distinction sociale.

- Mise en place des pénalités de 5 € (en plus du coût du repas) pour les familles ne signant pas le contrat de rentrée scolaire. Même s'il semble que cette pénalité n'est pas appliquée , l'idée est bien là ...

- la Baisse de la dotation (participation) de la Mairie pour les enfants en école Elémentaire et en école Maternelle

Pour preuve :

Nous exprimons en % l'évolution entre 2013 (ancienne municipalité socialiste) et 2016 ( la municipalité LR actuellement en Mairie)

Budget de fonctionnement :

Ecole maternelle

* Par élève : - 21.33%

* Par élève en REP : - 19.87%

 

 Ecole élémentaire :

* Par élève : - 16.04%

* Par élève en REP : - 28.96%

Il y a 39 écoles : 21 maternelles et 19 élémentaires

nombres d'élèves au total : 9 401 dont 3 796 en maternelles (dont 2 325 REP) et 5 605 en élémentaires (dont 3 443 REP)

Conclusion :

Si effectivement l'impôt direct ne "change" pas pour les Colombiens, c'est bien bien de manière plus insidieuse que l'augmentation se traduit... 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...
Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Colombes : la nouvelle campagne des Républicains fâche les élus socialistes et pour cause ...

Voir les commentaires

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

29 Septembre 2016, 17:50pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?
TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

TAP COLOMBES : IL EST OU LE CHANGEMENT ?

Voilà maintenant 1 mois que les TAP (temps d'activités périscolaires) payants ont été mis en place à colombes .

Faut-il le rappeler : entre 108 à 216 € par an et par enfant

le 1er constat est alarmant :

Les parents des quartiers Nord (quartiers moins favorisés de colombes) ne laissent pas leurs enfants aux TAP du vendredi après midi.

Les parents des quartiers Sud ( quartiers plus favorisé que ceux du nord) laissent leurs enfants avec un peu plus de présence qu'en temps normal. cette situation peut aussi s'expliquer par l'inscription en cours aux centres sportifs .

la conséquence immédiate est :

- le nombre d'animateurs dans les quartiers Nord est bien supérieur aux nombres d'enfants

- le nombre d'animateurs dans les quartiers Sud est inférieur aux nombres d'enfants obligeant les activités des TAP du vendredi à se transformer en "garderie" qu'il est convenu d'appeler "loisirs récré-activ'".

Le terme est plus vendeur que "garderie".

Sur les activités "de qualité" que la municipalité LR avait vendu , pour justifier du coût le résultat est inchangé par rapport aux années précédentes.

Explications :

1) 80 % des activités (en jaune sur la photo) sont assurées par les animateurs eux mêmes.

2) 5% des activités assurées par des intervenants extérieurs

3) 15 % des activités assurées par des associations colombiennes

Conclusion:

Les Colombiennes et Colombiens paient pour les mêmes activités que les années précédentes en faisant travailler 2 fois plus les animateurs

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Voir les commentaires

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

19 Septembre 2016, 15:47pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées
Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

Colombes : une rentrée scolaire qui TAP sur les familles défavorisées

Après 2/3 semaines de TAP (Temps d'Activités Périscolaires) un premier bilan vient d'être dressé par la Municipalité LR, Rappelons que cette dernière vient de supprimer la gratuité des activités du vendredi après midi a compter du 1er septembre 2016.

Les familles des quartiers "défavorisés" du Nord de Colombes ont désertés les TAP payant du vendredi après midi.

Contrairement aux quartiers "plus favorisés" du Sud de Colombes dont on note une stabilisation en nombre d'élève voire un peu supérieur à l'année dernière peut être dû aux inscriptions, en cours, des centres de loisirs sportif.

La conséquence immédiate est la difficile gestion des animateurs sur la ville. En effet, du fait de la désertion des enfants pour les TAP dans les quartiers Nord, le nombre d'animateurs se trouve être plus important que dans le SUD qui se trouve en sous effectif.

Selon une source municipale cela peut atteindre 50% de moins de présence par rapport à l'année précédente exclusivement dans les quartiers Nord.

Dans les quartiers SUD les parents s’inquiètent de voir que les "activités de qualités " vendues par la mairie pour justifier du coût des TAP ne sont pas au rendez vous .

S'agit -il d'un problème de mise en place ou d'un rodage, les semaines à venir nous permettrons d'y voir un peu plus clair

A suivre...

Pour rappel :

Voté en Conseil Municipal de mars 2016 la gratuité des Temps d’activités périscolaires disparaitra à la rentrée de septembre 2016.
Malgré une forte mobilisation des associations de parents d’élèves, la municipalité LR n’a pas fléchi.
Chaque famille Colombienne devra débourser entre 3 à 6 € par enfant et par semaine soit un coût annuel entre 108 et 216 € par an et par enfant.
Cela va fragiliser d’avantage le budget des Colombiens déjà très tendu.
Le paiement des TAP fait aussi suite à la modification par la Municipalité du calcul des tranches du Quotient Familial + 14 % pour les QF 1 !
Les familles devront réfléchir à deux fois avant de laisser leur(s) enfant(s) le vendredi après-midi au TAP (3 heures). Que feront ces enfants ? Les associations de parents d’élèves s’alarme sur cette inégalité entre les enfants : les parents qui pourront payer et ceux qui ne peuvent pas.
La Mairie de son côté se retranche derrière le coût « modique » de 1 à 2 € de l’heure. C’est bien méconnaitre le budget de certaines familles Colombienne dont le budget est à 1 € près.
La Mairie pratique la double peine : après la taxation des repas scolaires de 5 € de pénalité (même s’il y a eu un peu d’assouplissement devant les nombreux mécontentements des parents) c’est maintenant la tarification des TAP.
La Mairie explique aussi que le coût des TAP sera « compensé » par des activités de qualités ! Ce n’était pas le cas avant ? Les dernières réunions des centres de loisirs laissent penser que les activités ne changeront pas : nous retrouverons les mêmes intervenants spécialisés ou associatifs de la ville.
La mairie a souhaitée centraliser l’organisation des TAP afin de « mieux » répartir les activités. Il faut aussi prendre en compte que les activités dépendent aussi de la localisation de l’établissement scolaire. Vu la courte durée des TAP (3 heures), les écoles éloignées des équipements sportifs de la ville ne pourront jamais en profiter.
Il incombe à chaque Colombien de rester vigilant quant à l’organisation des TAP et la qualité de ces derniers.

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Voir les commentaires

Quotient familial (QF) à Colombes : + 14% pour le QF1 - Madame le Maire précise que c'est une "mesure de justice sociale"

15 Septembre 2016, 17:30pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr blog citoyen de colombes

Quotient familial (QF) à Colombes : + 14% pour le QF1 - Madame le Maire précise que c'est une "mesure de justice sociale"
Quotient familial (QF) à Colombes : + 14% pour le QF1 - Madame le Maire précise que c'est une "mesure de justice sociale"

Quotient familial (QF) à Colombes : + 14% pour le QF1 - Madame le Maire précise que c'est une "mesure de justice sociale"

C'est lors du Conseil Municipal du 29 septembre 2015 que nous avons appris l'augmentation du quotient familial qui atteindra + 14 % pour le quotient 1 contre 4 % pour le quotient 7 et 8.

Cette augmentation, on le constate aujourd'hui, à pour objectif la suppression de la gratuité des TAP = temps d'activités périscolaires.

Cette pénalisation des familles colombiennes s'aggrave avec le paiement des TAP ou la municipalité ne distingue plus 8 QF (Quotients familiaux) mais 2 ! En clair, il n'est plus question de faire payer les familles au prorata des revenus mais en 2 catégories : de 1 à 4 c'est 3 € pour les TAP du vendredi après midi et 6 € pour les QF de 5 à 8.

Madame Le Maire explique qu'il s'agit d'une mesure de "justice sociale"

Lionel FAUBEAU

Président de l'association lecolombesquejaime
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Quotient familial (QF) à Colombes : + 14% pour le QF1 - Madame le Maire précise que c'est une "mesure de justice sociale"

Voir les commentaires

La mairie de Colombes surfacture-t-elle les activités périscolaires ?

30 Août 2016, 17:45pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

La mairie de Colombes surfacture-t-elle les activités périscolaires ?
La mairie de Colombes surfacture-t-elle les activités périscolaires ?

La mairie de Colombes surfacture-t-elle les activités périscolaires ?

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine>Colombes|Adeline Daboval|29 août 2016, 20h44|0

Il n’a pas fallu attendre la rentrée pour que l’opposition municipale de Colombes sorte ses calculettes. Et ne rende sa copie au maire (LR) Nicole Gouéta. Dans la tribune à paraître dans une semaine dans le magazine municipal, les dix élus socialistes, Verts, Libéraux Démocrate et Citoyens Autrement dénoncent « les TAP, un mensonge qui va coûter cher aux familles. »

Ces temps d’activités périscolaires, mis en place dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, ont été regroupés sur trois heures le vendredi après-midi à Colombes. Gratuits pendant deux ans, ils seront facturés à compter de cette rentrée entre 3 € et 6 € par semaine et par enfant en fonction du quotient familial. Surfacturés, selon l’opposition.

« En réalité, la mairie fait des recettes réelles sur le dos des familles, résume et dénonce Fatoumata Sow (PS). Le coût annuel est de 1,3 M€. Si l’on déduit le fonds d’amorçage de 470 000 € et la subvention de la CAF de 324 000 €, cela coûte en réalité 500 000 € à la ville. Si on calcule 6 000 enfants au tarif médian de 4,50 € sur 36 semaines, on arrive à 972 000 €. La commune fait donc 500 000 € de bénéfices ! »

L’ancienne adjointe (PLD) de Nicole Gouéta Anne Bourdu est sur la même ligne. « La mairie fait du bénéfice sur le dos des enfants. C’est mathématique, assure l’avocate désormais dans l’opposition. Je supporte mieux la fin de la gratuité que mes collègues socialistes mais pas qu’on émarge de 1 € par enfant, voire 2 € ! Si le coût est de 500 000 € pour la ville et les enfants au nombre de 6000, cela devrait revenir en moyenne à 83 € par enfant et par an. Or c’est bien plus… »


p>Déjà auteurs d’une tribune sur un autre sujet, les élus communistes n’ont pas voulu cosigner le texte. « Mais nous avions nous aussi fait la démonstration et dénoncé dans un tract le fait que la mairie de droite faisait de l’argent sur le dos des Colombiens », souligne Yahia Bouchouicha (PCF).

« Ces chiffres sont faux, rétorque la municipalité. Chaque enfant, qui paie entre 3 € et 6 € par vendredi, coûte en réalité à la ville entre 7 € et 10 €. Le problème de l’opposition c’est qu’elle confond année scolaire et année budgétaire. Le budget de 1,3 M€ avait été calculé sur 4 250 enfants, mais entre janvier et juin, nous avons reçu 6 000 enfants. » Ce qui expliquerait en partie le différentiel dénoncé par l’opposition. « Si les mêmes 6 000 enfants reviennent - une grande partie a d’ailleurs un coefficient faible - il nous faudra faire passer une décision modificative. Les 1,3 M€ budgétés ne suffiront pas » assure même la ville.

Quoiqu’il en soit, la municipalité n’en démord pas : « la gratuité n’était plus tenable. » Et de préciser que « beaucoup de communes proposent des activités payantes depuis deux ans. A Colombes, les enfants peuvent faire boxe, athlétisme, hockey sur gazon, capoeira, tir à l’arc, zumba, dessin, atelier journalistique, couture, cuisine, et beaucoup d’autres choses encore. C’est normal que l’on demande aux utilisateurs de payer et à 1 € de l’heure, ça ne reste pas cher. »

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr

Voir les commentaires

1 2 > >>