Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

territoire

L’opposition boycotte la séance du territoire Boucle Nord de Seine fixée… le matin

10 Mars 2018, 11:17am

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

 

L’opposition boycotte la séance du territoire Boucle Nord de Seine fixée… le matin

 

En raison des conditions climatiques, la séance de ce territoire de la métropole du Grand Paris, prévue initialement le 6 février, a été reportée à ce jeudi à 10h30. Un horaire compliqué à respecter pour les élus alors que la séance doit traiter des orientations budgétaires.

« Personne ne sera à cette séance à moins d’être retraité ou chômeur ». Philippe Doucet comme les dix autres élus de l’opposition (PS) de l’établissement public territorial (EPT) Boucle Nord de Seine - composé d’Argenteuil et de six communes des Hauts-de-Seine (Gennevilliers, Asnières, Clichy, Colombes, Bois-Colombes et Villeneuve-la-Garenne) - ont décidé de boycotter la séance qui se tient ce jeudi matin, à 10h30. Une manière pour eux de dénoncer ce qu’ils appellent « des méthodes antidémocratiques primaires » et de faire remarquer « le mépris des maires des communes pour cette institution ».

Initialement, cette assemblée qui doit traiter du débat d’orientations budgétaires, était prévue mardi 6 février. L’opposition souhaitait intervenir sur ce sujet. Mais en raison des conditions climatiques, nombre de conseillers territoriaux n’ont pas pu s’y rendre. Très peu d’élus d’opposition y compris Philippe Doucet n’étaient pas présents. Le quorum n’ayant pas pu être atteint ce soir-là faute d’une personne, et après une heure d’attente, les maires ont ajourné. Ils ont décidé de transformer le bureau des maires, déjà inscrit dans leurs agendas respectifs, ce jeudi matin en séance de l’EPT.

 

« Je conçois que ce soit difficile, concède Georges Mothron, président (LR) de l’EPT et maire d’Argenteuil. Mais je n’avais pas la possibilité de faire autrement. Ça ne pouvait pas attendre les quinze jours de vacances et le soir, ça n’allait pas puisque des conseils municipaux étaient déjà prévus dans certaines communes. »

Cette fois, le quorum n’est pas nécessaire

Or, pour la nouvelle convocation d’une séance qui a été annulée, le quorum n’est pas nécessaire. « C’est la raison pour laquelle l’exécutif décide, sans aucun complexe, de convoquer cette nouvelle séance ce jeudi à 10h30 sans se soucier aucunement de la probabilité, très faible, d’avoir des élus présents », déplorent les membres de l’opposition.

« Il s’agit juste de prendre une demi-journée, ce n’est pas insurmontable et puis on peut se faire représenter », insiste Xavier Péricat, conseiller territorial de la majorité à l’EPT et conseiller municipal d’Argenteuil déplorant cette politique de la chaise vide. « C’est toujours mieux de faire valoir ses désaccords, ce n’est pas à la hauteur des enjeux, ils sont juste dans une négation de principe du débat d’orientations budgétaire », estiment-ils finalement. Débat que l’opposition juge de toute façon « dénué de contenu et vide de sens ».

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

L’opposition boycotte la séance du territoire Boucle Nord de Seine fixée… le matin

Voir les commentaires

Boucle Nord Seine - COLOMBES : NICOLE GOUETA remplacée par Alain-Bernard Boulanger qui prend la tête du territoire

21 Janvier 2017, 17:26pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Boucle Nord Seine - COLOMBES : NICOLE GOUETA remplacée par Alain-Bernard Boulanger qui prend la tête du territoire

 

En vertu de sa présidence annuelle tournante, l’Etablissement public territorial Boucle de Seine vient de désigner Alain-Bernard Boulanger, maire (LR) de Villeneuve-la-Garenne, à sa présidence. Il succède à Nicole Goueta maire (LR) de Colombes.

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

Voir les commentaires

CONSEIL DE TERRITOIRE OU LE GRAND PARIS SEINE OUEST

2 Février 2016, 12:20pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr

CONSEIL DE TERRITOIRE OU LE GRAND PARIS SEINE OUEST
CONSEIL DE TERRITOIRE OU LE GRAND PARIS SEINE OUEST

CONSEIL DE TERRITOIRE OU LE GRAND PARIS SEINE OUEST



Qu'est-ce qu'un conseiller territorial ?

Le conseiller territorial est la réponse que le Gouvernement a souhaité apporter au renforcement de la complémentarité de l'action des départements et des régions.

Il n'a jamais été question de supprimer l'une ou l'autre de ces deux collectivités territoriales qui ont chacune leur légitimité et leur utilité.


L'enjeu, c'est de les faire fonctionner sur le mode de la complémentarité et non sur celui de la concurrence. L'objectif est clair : favoriser les synergies, supprimer les doublons, simplifier et accélérer les démarches pour les élus locaux, les entreprises et les citoyens.


Le Gouvernement a donc proposé de mieux articuler leurs actions respectives à travers un élu commun : le conseiller territorial. Celui-ci siègera à la fois au sein du conseil général et du conseil régional. Il pourra développer une double vision, à la fois proche des territoires et stratégique, en raison des missions exercées par les régions.


3 500 conseillers territoriaux succéderont aux 6 000 conseillers généraux et régionaux actuels. Ils seront élus pour la première fois en mars 2014 au scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans des cantons élargis. Ce sont donc des élus parfaitement identifiés et proches des territoires.


Le conseiller territorial favorisera une meilleure articulation entre l'action des départements et celle des régions, respectant leurs compétences, leurs spécificités et leurs atouts : la proximité pour le département, la vision stratégique d'avenir pour la région. Le conseiller territorial sera l'interlocuteur unique des différents acteurs territoriaux et notamment des maires. Le même élu s'occupera des collèges et des lycées ; le même élu s'occupera de formation et d'insertion. Il donnera de la cohérence dans les choix de financement et permettra d'accélérer le montage des projets.


Les conseillers territoriaux pourront adapter la répartition des compétences aux spécificités locales. Concrètement, dans un délai de six mois après chaque élection des conseillers territoriaux, le conseil régional et les conseils généraux de la région devront élaborer un schéma régional qui permettra de définir la répartition optimale des compétences entre la région et les départements (développement économique, éducation, transports, environnement, aménagement du territoire, etc.) et d'en tirer les conséquences en termes de réorganisation des interventions financières et de mutualisations des services. C'est en faisant confiance au conseiller territorial que nous obtiendrons l'organisation la plus efficace, celle qui répond aux enjeux et aux défis propres à chaque territoire.


Les six vice-présidents : Yves Revillon, Alain-Bernard Boulanger, Georges Mothron, Manuel Aeschlimann, Patrice Leclerc et Rémy Muzeau.

Les représentants de Colombes : J.-P. Bolufer, C. Coblentz, R. Chaker, A. Delattre, N. Frontigny, L. Leghmara, S. Métias, M. Mome, S. Perrotel, Y. Pique, M.-L. Vallée, Y. Bouchouicha, A. Bourdu, A. Bachelay, F. Sow.

Lionel FAUBEAU

Président de l'association
site internet : www.lecolombesquejaime.fr
mail : lecolombesquejaime@free.fr
adhésion en ligne : https://leetchi.com/c/lecolombesquejaime

Voir les commentaires