Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE COLOMBES QUE J'AIME

cfdt

Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rassemblement devant la Mairie avant le Conseil Municipal

7 Juin 2019, 16:21pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rassemblement devant la Mairie avant le Conseil Municipal Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rassemblement devant la Mairie avant le Conseil Municipal
Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rassemblement devant la Mairie avant le Conseil Municipal

Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rassemblement devant la Mairie avant le Conseil Municipal 

Un rassemblement devant la Mairie a réuni près de 60 personnes dont plusieurs élus pour dénoncer l'attitude de la Municipalité qui refuse d'inscrire dans les écoles des enfants sans domicile en contradiction avec la convention des droits de l'enfant.

Nous avons croisé les Députées des deux circonscriptions : Elsa Faucillon (PCF) et Bénédicte Pételle (LREM), la sénatrice du 92, des élus d'oppositions et le président de la FCPE sur Colombes : Joel Riandey accompagné de Florence Gautier.

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rendez-vous 18h devant la Mairie ce soir avant le Conseil Municipal
Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rendez-vous 18h devant la Mairie ce soir avant le Conseil Municipal
Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rendez-vous 18h devant la Mairie ce soir avant le Conseil Municipal

Des enfants colombiens sans école suite au refus de la Municipalité : rendez-vous 18h devant la Mairie ce soir avant le Conseil Municipal

Voir les commentaires

SIVU COLOMBES : la restauration scolaire de nos enfants est en danger !

3 Septembre 2018, 17:55pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

SIVU COLOMBES : la restauration scolaire de nos enfants est en danger !

Chers parents d’élèves,
 
 
Vous trouverez, en pièce-jointe, un tract expliquant la situation du SIVU-Co.Cli.Co
 
Notre organisation syndicale CFDT est inquiète sur son devenir mais surtout sur les conditions de distribution des repas  de vos enfants à la rentrée.
 
La CFDT a alerté le président du SIVU, Monsieur Muzeau, maire de Clichy, et madame Goueta, vice-présidente, qui pour l'heure ne semble pas préoccupé plus que cela de la situation.... 
 
N'hésitez à relayer ce tract auprès des familles 
 
Nous restons bien sur à votre disposition et nous vous tiendrons informés de l'évolution de la situation
 
Bien cordialement
 
 
La section CFDT 
des Territoriaux de Colombes et de ses établissements publics
01 42 42 13 56
 
SIVU COLOMBES : la restauration scolaire de nos enfants est en danger !

SIVU COLOMBES : la restauration scolaire de nos enfants est en danger !

SIVU COLOMBES : la restauration scolaire de nos enfants est en danger !

Voir les commentaires

préavis de grève locale et reconductible en direction du personnel d'animation pour le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 (toute la journée)

7 Octobre 2017, 17:26pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

Mesdames et Messieurs,
 
Vous trouverez, pour information, un tract relatif à un préavis de grève locale et reconductible en direction du personnel d'animation pour le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 (toute la journée).
 
Cette action, répond notamment à la précarité des agents contractuels qui voient leur contrat d'engagement passer d'une période d'un an à seulement six mois, sans aucune information préalable.
 
COMPTANT SUR VOTRE SOLIDARITE à leur égard, nous serons ravis de vous retrouver lors de l'assemblée générale prévue le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 à 10h Parvis de l'hotel de ville.
 
Vous en remerciant par avance,
 
bien cordialement
 
Corinne DAVID 
Secrétaire de la section CFDT 
des Communaux de Colombes et de ses établissements publics

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

préavis de grève locale et reconductible en direction du personnel d'animation pour le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 (toute la journée).

préavis de grève locale et reconductible en direction du personnel d'animation pour le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 (toute la journée).

préavis de grève locale et reconductible en direction du personnel d'animation pour le MERCREDI 11 OCTOBRE 2017 (toute la journée)

Voir les commentaires

la Loi travail : une réforme par ordonnance

31 Août 2017, 17:40pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

la Loi travail : une réforme par ordonnance

Plafonnement des indemnités prud'homales, réduction des délais de recours, possibilité de négocier sans syndicat : les ordonnances réformant le droit du travail, dévoilées jeudi par le gouvernement, font la part belle aux PME, avec l'ambition de leur donner "un droit du travail adapté".

"Pour la première fois, une réforme du code du travail donne la priorité aux TPE et PME", a annoncé la ministre du Travail Muriel Pénicaud, lors de la présentation des ordonnances en compagnie du Premier ministre Edouard Philippe, qui a vanté une réforme "ambitieuse, équilibrée et juste".

Plus de négociations directes dans les PME (et startups)

Le gouvernement ambitionne de simplifier la négociation dans les petites entreprises dépourvues de délégué syndical. Jusqu'à 20 salariés, elles pourront négocier directement avec de simples employés non mandatés par un syndicat et, entre 20 et 50 salariés, elles pourront négocier avec un élu du personnel également non mandaté. Alors que jusqu’à présent, elles devaient passer par un salarié mandaté par une organisation syndicale.

Changement de règles pour les licenciements

L'exécutif souhaite aussi donner plus de visibilité aux entreprises sur les risques de condamnation aux prud'hommes, présentés par le patronat comme un frein à l'embauche dans les PME. Le délai de recours après un licenciement sera désormais limité à un an pour tous les types de licenciements, alors qu’il l’était seulement pour les licenciements économiques jusqu’à présent (deux ans pour les autres).

Quant aux erreurs de forme dans un licenciement, celles-ci ne seront sanctionnées que par un mois de dommages et intérêts, et elles ne pourront plus l’être du tout si les prud'hommes donnent raison à l’employeur sur le fond.

Des indemnités prud'homales plafonnées...

Enfin, concernant le barème des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif, elles seront encadrées par un plafond et un plancher. Le plancher sera fixé à 15 jours de salaire pour les TPE,  et à un mois pour les autres entreprises. Il augmentera ensuite jusqu'à 3 mois avec l'ancienneté. Le plafond, lui, sera le même pour toutes les entreprises : 3 mois de salaire jusqu'à deux ans d'ancienneté, et jusqu'à 20 mois maximum au-delà de 30 ans d'ancienneté.

Des indemnités de  licenciement économique augmentées

En revanche, les indemnités de licenciement économique, seront augmentées de 25%, pour passer à un quart de mois de salaire par année d’ancienneté, contre un cinquième jusqu’à présent.

Moins de règles fixées par les branches

Les ordonnances confieront aussi aux entreprises la possibilité de négocier le niveau des primes, qui relevaient jusque-là des branches professionnelles. Les caractéristiques des CDD (durée, nombre de renouvellements, carence...) pourront, elles, être négociées au sein de  la branche, alors qu'elles étaient fixées uniquement par la loi auparavant.

Des ruptures conventionnelles collectives

Le gouvernement va aussi créer un dispositif de rupture conventionnelle collective. Aujourd'hui, ces ruptures à l'amiable ne peuvent être conclues qu'individuellement entre un salarié et son employeur. Demain, par accord, il sera possible de définir un cadre commun de départs volontaires, qui devra être homologué par l'administration.

Les multinationales pourront faire des licenciements économiques plus facilement

Enfin, le gouvernement a aussi confirmé, pour les multinationales qui licencient en France, que leurs difficultés économiques seraient appréciées au niveau national. Concrètement si l’entreprise fait des bénéfices à l’étranger mais qu’elle est déficitaire en France, elle pourra mettre en place des licenciements économiquement en France.

Autre confirmation : la fusion de trois des quatre instances représentatives du personnel (délégués du personnel, CE et CHSCT*) au sein d'un "comité social et économique"

Des syndicats pas vraiment satisfaits

Les syndicats sont très mitigés sur ces réformes, le leader de la CFDT, Laurent Berger a fait part de sa "profonde déception", tandis que Philippe Martinez (CGT) indiquait que "toutes ses craintes sont confirmées".

Pour les opposants à la réforme, il s'agit surtout d'une "loi travail XXL", dans la lignée de la loi El Khomri, qui avait provoqué en 2016 un conflit social inédit sous un gouvernement de gauche. Mais contrairement à 2016, où la CGT et FO manifestaient main dans la main, la CGT est, pour l'heure, la seule grande organisation à appeler à manifester le 12 septembre.

L'opposition est aussi politique. La France insoumise compte "déferler" sur Paris le 23 septembre contre ce qu'elle considère comme un "coup d'État social".

*Comité d’entreprise et Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Par Thibault Franceschet avec AFP

En savoir plus sur https://start.lesechos.fr/actu-entreprises/societe/loi-travail-le-point-sur-les-mesures-qui-sont-dans-les-ordonnances-9320.php?F7yjzyhvgqlU5MjD.99

 

 

 

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@free.fr

@ilovecolombes

la Loi travail : une réforme par ordonnannce

la Loi travail : une réforme par ordonnannce

Voir les commentaires

CFDT : Laurent BERGER parle des enjeux du syndicalisme de demain suite aux élections

19 Mai 2017, 19:26pm

Publié par www.lecolombesquejaime.fr le blog citoyen de Colombes

CFDT : Laurent BERGER parle des enjeux du syndicalisme de demain.

Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT.

Pour Laurent BERGER : "il y a une défiance vis à vis des décideurs politiques....on l'a vu avec les élections,  la restructuration du paysage politique ..."

" le syndicalisme lui aussi pâti d'une crise d'engagement et aussi d'une crise d'image,
ce n'est pas la réalité que nous vivons mais le ressenti des citoyens "
 

"il faut donc mettre l'organisation en mouvement pour les enjeux de demain"

 

Lionel FAUBEAU
Président de l'association lecolombesquejaime

Le Blog Citoyen de Colombes

lecolombesquejaime@gmail.com

@ilovecolombes

CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain.  Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT. CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain.  Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT.
CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain.  Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT. CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain.  Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT.

CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain. Journée délibérative du 19 mai sur l'évolution de l'organisation de la CFDT.

CFDT : Laurent BERGER parle les enjeux du syndicalisme de demain.

Voir les commentaires